Discussion Geek avec LinksTheSun !

Autres Écrit par le

Discussion avec Alexis Breut, a.k.a. Links The Sun : les adaptations de comics au cinéma !

Links the Sun est un « YouTubeur » français, qui a d’abord été connu pour ses « Point Culture », des petites vidéos éducatives et drôles, se concentrant sur différents thèmes culturels (allant de La mort, aux Pokémons, en passant par Les « clichés » de films de super-héros et Les Pirates), mais aussi ses « joutes verbales », son Plectroscope, ses chansons, ses Journaux de Minuit, etc. Depuis, il s’est diversifié, créant des vidéos critiques de chansons, les « Non, mais t’as vu ce que t’écoutes ? », se basant uniquement sur une analyse complète des paroles, et, plus récemment, des critiques de films, les « 50/50 », dont le but est de trouver, le plus objectivement possible, 5 points positifs et 5 points négatifs à un long métrage en particulier. En juin dernier, il a également fait un « Point Culture » sur La Torture, dans le but d’informer son public sur une pratique qui est, malheureusement, encore trop courante à travers le monde. De plus, il prend l'initiative de verser les gains accumulés grâce à la vidéo durant son premier mois de diffusion sur YouTube directement à Amnesty International.

Brillant, drôle et passionnant, Links se démarque par un style bien particulier, mais aussi une curiosité et une culture qui, visiblement, n’ont aucune limite. Il partage ses connaissances et ses avis à ses abonnés, tentant également de les encourager à enrichir leur propre culture et cela semble être une formule qui fonctionne totalement.

Links était de passage à Montréal cette semaine, après avoir participé à la convention « Animara » de Sherbrooke, au Québec. Aussi, vos deux reporters lui ont proposé une rencontre, dans le but de le questionner sur un de ses sujets de prédilections : les Comics de super-héros, et leur adaptation sur grand écran. Nous lui avons donné rendez-vous dans un café de la ville, appelé « La Graine Brûlée », et avons tenté, à travers cette « discussion », de débattre sur le sujet, de converser de manière enrichissante, et, évidemment, d’élargir notre culture et notre curiosité. Mais, le bagou de chacun aidant, il se peut que notre conversation ait dérivé, et se soit étendue, à la culture Geek toute entière.

La vidéo suivante est la première partie de la rencontre. Nous vous rappelons que nous avons discuté de nos avis personnels, le but étant de partager les différents points de vue et de s'en enrichir. Nous espérons que le résultat vous plaira !



La suite de l'entrevue est juste ici :

Camille : ça va dépendre de comment c’est fait…

Links : Exactement !

C : Bon… On s’est un peu éloignés du sujet mais c’était intéressant !

Julie : Je m’excuse, je reviens sur ça mais je ne veux juste pas qu’ils nous fassent un truc à la Joker et Harley. Qu’ils « romantisent » toute l’histoire entre Light et Missa.

C : Ben… J’ai lu un article récemment comme quoi il y aurait beaucoup de sexe et de violence dans le film Death Note

Links : Mais bien sûr ! Parce que Death Note c’est ça, le sexe et la violence ! Bien sûr ! Mais évidemment ! Mais chérie, quand on te dit Death Note, tu penses « sexe et violence », hein ?

Petite amie de Links : Mais oui, tout à fait !

Links : Exactement, c’est un peu comme Sin City, en fait, Death Note !

J : C’est un peu comme Game of Thrones au final !

Links : Donc, Death Note, Gods of Egypt et Game of Thrones ! Donc revenons… le cast de Game Of Thrones dans des films. Peter Dinklage, qui joue Tyrion Lannister, qui est dans Pixel… qui est une grosse daube. Mais c’est incroyable que Pixel ait existé, aujourd’hui. Les gens ne sont absolument pas conscients de ce que les geeks représentent aujourd’hui. Genre « Je suis geek et je suis puceau, lol ! »

C : Et je suis Adam Sandler en plus !

Links : Oui, en plus ! Alors si, il a aussi joué dans X-Men : Days of the Future Past, que tout le monde a adoré et que j’ai détesté.

J : Je ne m’en rappelle pas…

Links : Days of the future past, c’est là où Kitty Pryde tripote le cerveau de Wolverine pour le renvoyer dans le passé et pour convaincre Mystique de ne pas tirer sur un gars, parce que ce gars-là va créer les sentinelles qui vont détruire les mutants dans le futur.

J : Ah oui ça doit être un des premiers que j’ai vu….

C : Avec Magneto dans le stade et tout…

Links : Voilà. Et il joue Bolivar Trask, le gars qui va inventer les sentinelles. Par contre c’est bien qu’ils aient donné ce rôle à un gars de petite taille parce que le personnage n’est pas censé être de petite taille dans les comics. Du coup je trouve ça bien, que pour une fois ils fassent l’inverse. Exactement pareil, ils ont donné le rôle de Perry White à Laurence Fishburne, le gars qui joue Morpheus dans Matrix, dans les dernières adaptations de Superman. Et je trouve ça vachement bien, qu’ils diversifient un peu le cast. C’est vraiment chouette. Euh qui on a d’autre… Cersei Lannister qui joue dans…

Petite amie de Links : Sansa qui joue dans Civil War ?

C : Non c’est dans X-Men : Apocalypse, il me semble.

Links : Apocalypse qui est tout pourri… Elle joue bien Jean Grey, c’est le film qui est nul ! Non mais ils ont flingué Apocalypse alors que c’est excellent…

J : Pourquoi ?

Links : Mais en fait les films X-Men sont très visuels. C’est-à-dire qu’au niveau du scénario c’est souvent un peu bidon. Y a que de jolies images, au final. Tu vois, X-Men : Days of the future past, on pense à Magneto dans le stade, on pense à Magneto qui manipule du métal dans la tronche de Wolverine, enfin on a plein d’images. Mais les films en eux-mêmes sont niais…

Mais oui, Cersei Lannister donc. Elle joue dans The Purge, le premier film American Nightmare.

J : Elle a aussi joué dans le film euhm… City of Bones ? Dont est adapté Shadow Hunters.

C : C’est un peu un mélange entre Twilight et Underworld, je dirais…

J : En fait le film a fait un flop, mais ils ont décidé de quand même l’adapter en série…

Links : Ah oui, bon plan ! Quand ça ne marche pas, faut continuer. Mais qu’est-ce qu’il y avait d’autres hum… Oui, Sean Bean a joué dans pleins d’autres films biens. Notamment Le seigneur des anneaux. Mais après Game of Thrones il a joué dans Jupiter Ascending, qui n’est pas bon. Hum…

J : Daenerys, enfin Emilia Clarke, a fait le dernier Terminator aussi.

C : Et aussi Me Before you

Links : Oui d’ailleurs il a été vachement mal accueilli Terminator. Moi je n’ai pas détesté… Par rapport à Salvation, l’avant dernier, qui était hyper dur, hyper froid, et ça manquait un peu de légèreté parce que Terminator c’est un peu léger quand même. Celui-là, au contraire, était un peu trop léger, du coup, et un peu trop facile, niveau scénario. Mais ça allait. Mais c’est peut-être parce qu’il y avait Daenerys dedans aussi…. Mais bon…

J : Oui, je trouve qu’elle est bonne actrice.

Links : Je ne sais pas, je ne sais pas du tout juger du jeu d’acteur de quelqu’un.

J : Moi non plus. Je pense que ça marche au « elle est géniale, elle est jolie, je l’aime bien ! »

Links : Ben c’est ça. Moi ça me pourrit tous mes films, genre Scarlett Johansson. Je ne peux pas dire si elle joue bien ou pas parce que je l’aime bien.

C : Ben déjà je pense que cela dépend de si on a toujours l’impression de voir la même personne ou pas, dans un film. Comme Will Smith, par exemple.

Links : Ouais mais Will Smith c’est dommage car il peut très bien jouer. C’est ça qui est chiant. Dans Sept vies, il est vachement bien. J’ai détesté le film mais du moins, lui, il était bien dedans. Mais sinon, le seul rôle qu’il joue, il le joue bien ! Son rôle de l’agent J, Hancock, Deadshot, etc

C : Mais c’est ça, on a l’impression de voir une time-line complète de Will Smith, à travers plusieurs univers.

Links : Oui voilà. Les mêmes images qui se superposent et qui sont très cohérentes les unes avec les autres mais voilà…

C : Après je ne peux pas juger d’un jeu d’acteur mais il me semble que ça aide, de voir s’ils savent sortir de leurs personnages ou non.

Links : Oui mais c’est clair qu’il faut se rendre à l’évidence : la plupart d’entre nous ne savent pas du tout évaluer un jeu d’acteur en fait. A moins que vraiment cela soit mauvais, mais pour que cela soit vraiment mauvais il faut que le gars soit niveau amateur, mais amateur plus-plus en fait. Mais c’est quelque chose qu’on retrouve très souvent, des gens qui disent « untel joue n’importe comment ». Mais je ne sais pas si les gens sont vraiment capables d’identifier quelqu’un qui joue mal. Parce que ça doit pouvoir se faire mais bon…

Petite amie de Links : Oui mais ça ne dépend pas que des acteurs, ça dépend aussi des réalisateurs et de l’équipe de tournage…

Links : Oui, tout à fait. Genre, Marion Cotillard, je pense qu’on peut affirmer que c’est une excellente actrice. Dans Dark Knight Rises, quand elle meurt, c’est n’importe quoi. Mais je ne pense pas que ce ça soit de sa faute, je me dis juste qu’ils n’ont pas choisi la bonne prise.

C : J’ai vu une vidéo du youtubeur Durendal, dans laquelle il en parlait, et il disait que déjà elle était enceinte d’environ 7-8 mois, et puis ils l’avaient comme coincée dans ce camion, et la dernière raison c’est qu’en effet, c’est le monteur et le producteur qui ont choisi la scène, parmi toutes celles qu’ils ont tournées. Ils ont voulu prendre cette prise alors que peut-être elle en avait tourné de bien mieux avant…

Links : Oui, voilà. Il y a quelqu’un qui a pris une mauvaise décision, mais je ne suis pas sûr que ce soit Marion Cotillard.

J : Mais je pense qu’ils ont engagé les mêmes pour Suicide Squad, ceci dit ! Parce que, excuse-moi, mais est-ce que tu as vu la scène dans laquelle Will Smith a le temps de lire le classeur tout entier de la mission Suicide Squad, avant de leur balancer quelques minutes plus tard !

Petite amie de Links : Oui, avec le classeur Top secret, parce que bien sûr les classeurs top secret, on y marque en rouge « TOP SECRET ».

Links : C’est comme ça que ça n’attire pas l’attention !

J : Mais voilà, Will Smith peut lire très vite et les rejoindre deux minutes plus tard en leur demandant des explications !

Links : Oui, et puis, dans la scène post-générique, on apprend que Batman est tombé sur le dossier, et qu’il a vu Wonder Woman, Cyborg, The Flash… Et il demande à Amanda Waller où il peut les contacter. Mais ça sous-entend qu’Amanda Waller elle avait accès à Wonder Woman, Flash, Aquaman, Cyborg et tout ça, mais elle a préféré prendre Harley Quinn (-de merde !), dont le pouvoir est… Ah non, c’est vrai, pardon, pas de pouvoir !

J : Elle n’est pas supposée en avoir ? Elle est résistante au poison et plus agile, non ?

Links : Non elle n’est pas supposée en avoir. Elle est agile parce qu’elle est agile quoi. Mais c’est ça en fait. Sans le Joker, Harley Quinn… Ben elle est bien mignonne, quoi ! Elle est juste kamikaze. Euh… KillerCroc il a des superpouvoirs mais je ne sais pas pourquoi ils l’ont mis… Enfin, si. Parce que dans le comics, ce n’est pas KillerCroc, c’est KingShark. Mais KillerCroc est un personnage qui parle plus aux jeunes qui ont joué aux jeux Arkham Asylum, Arkham City, Arkham Night. C’est un méchant qui revient très souvent. Le seul problème c’est que dans le jeu il est très bien fait, et là c’est…. C’est un gangster, mais avec des écailles. Il est très mal fait. Euh Boomerang… C’est génial comme pouvoir parce que bon, Batman aussi, il envoie des boomerangs mais il a plein d’autres trucs à côté. Donc voilà, il ne sert à rien. Il y aussi euh… ah oui, Slipknot. Son pouvoir à lui, c’est d’escalader. C’est génial comme pouvoir, hein ? Mais ce n’est même pas qu’il a les mains qui collent comme Spiderman ou autre. Non, non. Il peut escalader un mur quoi.

J : Et de toute évidence, Diablo, ils ne connaissaient pas ses pouvoirs en fait ? Puisqu’à la fin il se transforme en espèce de truc bizarre…

Links : Oui voilà. Diablo, son pouvoir, c’est Deus Ex Machina. C’est « dites-moi quand vous serez désespérés et je vous révèlerai mon pouvoir à ce moment-là ».

J : Ben c’est ça lui. Son pouvoir c’est, on va dire, "l’équivalent" de KillerCroc (c'est à dire, un humain avec des capacités spéciales), et d’un coup il devient l’équivalent de ce qu’ils sont en train de combattre en fait… Une espèce de Dieu perdu, qui parle leur langue, et qui fait de la télékinésie, puisqu’il résiste au contrôle de l’esprit…

Links : Mais oui, il est cheaté de partout au final.

J : Mais il y a aussi beaucoup de faux raccords dans le film. Par exemple, Harley Quinn qui arrive bâillonnée avec les cheveux longs, décolorés et tout. Et dans la seconde d’après ils sont coupés plus courts et colorés.

Petite amie de Links : Ah mais il y a beaucoup de faux raccords « couettes de Harley Quinn » ! J’ai essayé de les compter mais je pense que je me suis arrêté à une vingtaine.

Links : Entre délavés, ondulés, lisses, etc

Petite amie de Links : La couleur pétante, la couleur délavée deux secondes après…

J : Exact, et tout bouclé ou tout lisse. Et on a re-regardé ta dernière vidéo sur les motifs de films de super-héros, notamment le point « J’ai mangé la physique ». Ça m’a fait penser à quand le Joker et Harley tombent dans la cuve d’acide, mais qu’il n’y a que leurs vêtements qui fondent.

Links : Oui, tout à fait. Et puis, lui est déjà le Joker avant de plonger dedans. Alors pourquoi est-ce qu’il replonge dedans ? Et pourquoi lui ça ne le change pas encore plus ? Enfin bon, aucune cohérence…

J : Je pense que c’était pour avoir une jolie scène mais bon, pourquoi leurs vêtements fondent et eux ont juste une peau de bébé, toute parfaite ?

Links : Mais dans le comics, ce passage-là est vachement bien fait. Donc effectivement il y a le Joker qui invite Harley dans un entrepôt. Il ne lui dit pas pourquoi. Et il finit par la pousser, elle, dans la cuve d’acide. Elle crie à l’aide, elle se débat et tout. Sauf que lui il descend, pépère, puis il évacue la cuve en continuant de parler, en faisant des blagues. Il lui dit comment ça a changé sa vie et tout. Et quand la cuve est évacuée, il se rend compte qu’elle est encore vivante et il est étonné. Mais du coup il rentre à l’intérieur, elle lui demande un truc du genre « est-ce que c’est réel ? », parce qu’elle n’était pas censée survivre. Il lui répond un truc du genre « non ce n’est pas réel, et du coup tout ce que tu fais n’a aucune conséquence ». Et là, elle saute sur lui et elle l’embrasse. Et lui, d’ailleurs il fait la gueule, enfin ça le fait chier. Donc au final je voulais voir s’il y avait cette scène-là dans les comics Suicide Squad. Et donc elle y est, mais c’est bien fait.

J : Oui, ce n’est pas un truc à la « prouve moi que tu m’aimes en te jetant dans cette cuve ! » et « oh je l’aime tellement que je vais la rejoindre dans la cuve ! ».

Links : Oui voilà. Mais il y a un côté très superficiel, dans Suicide Squad. Il y a un côté très « beau-gosse et belle-gosse » qui me dérange. Genre, par exemple, L’Enchanteresse, elle est jouée par Cara Delevigne qui est une ex-mannequin. Je crois que Margot Robbie est une ex-mannequin aussi. Jared Leto est aussi mannequin et chanteur, etc. Enfin voilà, beau gosse professionnel. Il y a vraiment un côté superficiel dans ce film…

Après cela, nous avons beaucoup digressé vers des thèmes non-geeks (mais non moins intéressants !), et nous ne pensons pas qu’il est intéressant de vous le retranscrire dans cet article. Néanmoins, la boucle étant complète -avec Suicide Squad- nous espérons que cette entrevue-discussion vous a plu !

Nous remercions encore LinksTheSun de nous avoir accordé ce moment, qui était fort intéressant et enrichissant, tant pour PauseGeek, que personnellement. Et nous lui souhaitons une excellente continuation dans ses projets !


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus