En attendant Halloween, notre sélection de films d'horreur à voir, ou à revoir !

Film Écrit par le

Après de longues recherches, nous avons fait notre propre sélection des meilleurs films d'horreur et d'épouvante de ces dernières années, afin d'occuper horrifiquement votre soirée d'Halloween !

La fin du mois approche, et on se doute que vous préparez déjà impatiemment votre Halloween, fabriquant votre costume, cherchant des recettes excellentes à base de citrouille et réfléchissant déjà à quels films d’épouvante vous pourriez regarder. C’est pour cela que nous avons créé une petite sélection de films d’horreur récents, que nous vous conseillons vivement de voir (ou revoir) pour l’occasion. Nous avons principalement choisi des films datant des années 2000 jusqu’à nos jours, histoire de ne pas vous répéter une énième fois qu’il faut absolument que vous regardiez L’Exorciste ou les premiers Freddy. Nous avons essayé de varier les genres, afin de plaire à tout le monde, de parler de films devenus classiques, et d’œuvres un peu moins connues, et de vous faire un petit résumé de tous les long-métrages évoqués. Mais attention ! Il ne s’agit absolument pas d’un top. Car, selon nous, s’il est assez facile de noter un film selon notre appréciation ou pas après son visionnage, il est très difficile d’établir un classement entre plusieurs œuvres, sachant qu’elles varient en époque (et donc en qualité d’images et d’effets spéciaux), en genre (un thriller ne peut évidemment pas être comparé à un film de zombie) et en angoisse (chaque film touche certaines de nos peurs en particulier, à des niveaux différents).

Voici donc, notre petit tour d’horizon original des films d’horreur !

Blair Witch (2016) : la crème de la crème

Si vous vous êtes isolés sur une île déserte pendant tout l’été, vous avez une bonne excuse pour l’avoir raté. Sinon, vous ne pouvez pas ignorer qu’en septembre, le mythique Projet Blair Witch a connu une suite époustouflante. Le film Blair Witch est l’une des œuvres les plus angoissantes qu’il nous ait été donné de voir. Réalisé en found footage comme le premier (mais avec des caméras plus moderne), le long métrage est un hommage grandiose à son prédécesseur tout en… Le surpassant totalement. Du début à la fin, nous sommes plongés avec les protagonistes dans la forêt de Black Hills, et on ne souhaite qu’une chose : en sortir au plus vite. Le rythme du film est bien tenu, du début à la fin, et la terreur est omniprésente. Si le premier film était innovant et totalement effrayant, Blair Witch est son digne successeur et risque fort de faire entrer la saga dans la légende. Si vous l’avez raté à sa sortie, on vous conseille totalement de le visionner pour Halloween !

Petit plus : Partir se promener en forêt avec ses amis juste après, et, si possible, se perdre…



The Conjuring (2013) et The Conjuring 2 (2016) : les meilleurs des meilleurs

Si vous n’avez jamais vu The Conjuring, sachez que c’est le film qu’un de vos amis a vu il y a 3 ans et dont il vous a parlé comme « le meilleur film d’horreur que j’ai jamais vu ! J’en ai fait des cauchemars pendant une semaine » (on exagère à peine). The Conjuring 2, c’est la suite de ce film, sortie il y a quelques mois. Il s’agit de deux enquêtes du couple d’experts en paranormal, Ed et Lorraine Warren, qui ont sillonné l’Amérique, des années 1950 à 1990, en tentant d’aider des familles hantées par des esprits malfaisants. Donc, évidemment, il s’agit d’histoires vraies. Les films sont réalisés par James Wan (Insidious, Dead Silence) et ils sont tout simplement… horrifiques. En 2013, The Conjuring a réussi le tour de force de détrôner des films d’horreur devenus légendaires, et le deuxième volet est en passe de devenir l’un des meilleurs films d’épouvante de la décennie. En bref, deux excellents long-métrages à voir et à revoir. Par contre, on ne prend la responsabilité d’aucune nuit blanche ou cauchemars suite au visionnage !

Petit plus : Aller faire un tour sur le site du vrai couple Warren et se renseigner sur leurs différentes enquêtes, d’Amytiville au cas Enfield…



Orgueil et Préjugés et Zombies (2016) : les zombies du XIXème siècle

Si beaucoup d’entre vous ont frémi d’horreur en apprenant que le classique de Jane Austen avait été revisité façon zombie, on leur conseillera tout de même de regarder Orgueil et Préjugés et Zombies. Le film (tiré d’un roman éponyme de Seth Grahame-Smith) reprend l’histoire originale d’Austen, mais dans un XIXème siècle ou l’Angleterre est envahie de morts-vivants. Aussi, toutes l’intrigue est adaptée. Si dans le roman original, l’héroïne -Elizabeth- devait s’affirmer en tant que femme indépendante dans une société patriarcale très conservatrice, elle doit désormais s’affirmer en tant que guerrière indépendante, et assumer pleinement ses choix matriarcaux. Dans le roman original, son éducation moderne était critiquée, face aux mœurs plus classiques. Là, c’est son entraînement au combat « à la chinoise » qui est dénoncé, alors que la majorité des personnes a suivi un entraînement japonais. Mais, notre héroïne, ayant sa langue aussi affutée que son katana, est tout de même reconnue comme une combattante hors pair, en plus d’être une jeune femme très intelligente. Aussi, ses prises de bec avec Darcy se transforment en véritable duels, autant physiques que verbaux ! En bref, il s’agit d’un parfait mariage entre une grande œuvre classique, et un univers plein d’action et d’horreur. A voir, et à revoir sans modération !

Petit plus : Voir le film Orgueil et Préjugés juste après, pour remarquer à quel point la version zombie lui rend hommage…



Annabelle (2014) : la poupée maléfique, nouvelle génération

Encore une fois, on parle de James Wan, et encore une fois, d’un cas vécu par Ed et Lorraine Warren (et donc, d’une histoire vraie). Mais il faut savoir qu’Annabelle fut une affaire très particulière, pour ces experts du surnaturel, et mérite donc bien qu’on raconte son histoire à l’écran. De plus, le film se passe bien avant que les Warren ne soient confrontés à la poupée, et on peut donc en apprendre plus sur ses origines. John Form revient un soir avec un cadeau pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s'agit d'une poupée ancienne, Annabelle, très rare, habillée dans une robe de mariée d'un blanc immaculé. Mais Mia, d'abord ravie par son cadeau, va vite déchanter. Une nuit, les membres d'une secte satanique s'introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. En mourant, le sang de la femme sataniste coule dans la poupée qu'elle voulait voler. Et dès lors, des phénomènes étranges commencent...

Petit plus : Recherchez sur internet l’histoire de la vraie poupée et les légendes qui l’entourent…



The Ring (1998) : l’incontournable

Quand on parle d’horreur, il est difficile d’oublier les œuvres de nos camarades japonais. Et, en termes d’œuvres, on peut facilement évoquer l’un des classiques : The Ring, sorti en 1998. Un soir, seules à la maison, deux lycéennes se font peur en se racontant une mauvaise blague. Une étrange rumeur circule à propos d'une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche une terrible malédiction : une mort annoncée sept jours plus tard. Après le décès de sa cousine Tomoko Oishi, Reiko Asakawa, une jeune journaliste, enquête, mais très vite le maléfice la rattrape... De nos jours, Ring est devenu un incontournable de l’horreur, et a connu de nombreux remakes et suites. En 2017, la suite de ce film horrifique va sortir, et promet d’être encore plus angoissante que la version originale…

Petit plus : Envoyer le film original de la cassette à tous vos amis, via email, facebook, twitter, instagram, tumblr, snapchat…



World War Z (2012) : et si une attaque zombie était possible ?

Si vous aimez les films de zombie, World War Z est fait pour vous. Réaliste, cohérent, angoissant, c’est véritablement un chef d’œuvre du genre, et, on l’espère, bientôt une légende dans le domaine. C’est l’histoire de Gerry Lane, un ancien enquêteur des Nations Unies, qui se retrouve un jour coincé dans un embouteillage monstre avec sa famille, sur leur trajet quotidien. Il comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos. Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroit tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

Petit plus : Après le film, faire des recherches sur la création de cellules zombies et la probabilité qu’un tel virus existe un jour…



Scream (1996) : le maître du thriller

Quand on parle d’horreur, il est difficile d’éviter le genre du thriller. Et en matière de thriller, on vous conseille de vous tourner vers la crème de la crème, l’incontournable du genre : Scream. Si le film nous paraît un peu kitsch (ce qui est fort excusable, 20ans après sa sortie en salles), l’intrigue est toujours intéressante et cohérente : Dans la ville de Woodsboro, un tueur en série obsédé par les films d’horreur commet de multiples meurtres, s’inspirant de sa passion cinématographique. L’enquête débute, et plusieurs personnes sont suspectées, mais impossible de savoir qui se cache derrière le masque de Ghostface. Et le nec plus ultra de Scream, c’est aussi de respecter savamment tous les codes du film d’horreur, mais aussi de lui rendre hommage dans son intrigue même (puisque le tueur adore ce genre de films). En bref, un classique à découvrir ou re-découvrir !

Petit plus : Recevoir un appel anonyme, ou entendre quelqu’un sonner à sa porte, juste après le visionnage !



Unfriended 2015 : l’épouvante 2.0

Là, on entre dans une intrigue assez classique : Une jeune lycéenne se suicide après qu'une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour "tchater" entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera… Mais pour une fois, tout se passe… En ligne. Tout est filmé en found-footage, et la majorité des évènements sont vus à travers l’ordinateur des protagonistes, et leurs webcams. En bref, Unfriended est un film novateur, surprenant et… totalement terrifiant !

Petit plus : Avoir un bug d’ordinateur pendant le visionnage, et voir apparaître des images étranges sur l’écran.



Sinister (2012) et Sinister 2 (2015) : les enfants meurtriers, ou le paroxysme de l’horreur

De nombreux bons films sont souvent oubliés ou passent à la trappe, parce qu’ils manquent de public ou ont mystérieusement déplu aux plus curieux. La série Sinister fait partie de ces films là, mais devrait pourtant être connue de tous. Sinister, c’est l’histoire d’une créature démoniaque qui possède des enfants et les pousse à tuer toute leur famille. Un film familial, en somme. De plus, la force des films réside dans leur ambiance sombre et terrifiante qui nous tient en haleine du début à la fin. En bref, de quoi vous faire passer une bonne nuit blanche !



Mama (2013) : le chef d’œuvre

C’est là sans doute un des meilleurs films d’épouvante de ces dernières années, et, pour cause, Mama vous plonge dans une angoisse totale, où vos peurs les plus intimes sont mises en lumière. Le film raconte l’histoire de deux petites filles, Victoria et Lily, qui ont mystérieusement disparu, le jour où leurs parents ont été tués, il y a 5 ans. Depuis, leur oncle Lucas et sa petite amie Annabel les recherchent désespérément. Tandis que les petites filles sont retrouvées dans une cabane délabrée et partent habiter chez Lucas, Annabel tente de leur réapprendre à mener une vie normale. Mais elle est de plus en plus convaincue que les deux sœurs sont suivies par une présence maléfique…

Petit plus : Se promener dans la forêt après le visionnage et y trouver une cabane inhabitée !



Alors ? Quel(s) film(s) comptez vous regarder pour Halloween ?

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus