Dans les coulisses de la scène du tour de magie de Batman The Dark Knight

Film Écrit par le 9 min

Dix ans après la sortie de Batman The Dark Knight, le film continu de nous dévoiler ses secrets au compte-goutte. Et aujourd’hui, c’est la scène du tour de magie qui est décortiquée par des membres de l’équipe de Christopher Nolan.

C’est l’une des nombreuses scènes cultes du film Batman The Dark Knight de Christopher Nolan. Dans celle-ci, le Joker incarné par Heath Ledger réalise un tour de magie face à la pègre de Gotham en faisant disparaitre un crayon qu’il a au préalablement planté dans la table qui se trouve face à lui. Et pour réaliser ce fabuleux tour qui me fait toujours autant rire, le Joker frappe la tête d’un membre du gang sur le crayon, lui enfonçant dans l’œil et donc dans le cerveau, faisant ainsi disparaitre l’accessoire. Mais comment ont-ils réalisé cette scène ?

Au micro du site internet Vulture, Charles Jarman – le cascadeur qui incarne la victime du JokerRichard Ryan (coordinateur des cascades), Nathan Crowley (Production Designer) et Nick Davis (superviseur des effets visuels) se confient sur la réalisation de cette scène. On apprend grâce à eux qu’il n’y a aucun effet spécial dans cette scène. Tout a été réellement joué. Il y avait bien un stylo planté dans la table et Charles Jarman a réellement eu la tête fracassée sur celle-ci. Et pour réaliser cette scène, il lui fallait être très rapide.

Car comme le film était tourné en Imax, il était trop compliqué pour les techniciens des effets spéciaux de reproduire en 3d un crayon qui soit réaliste. Alors ils ont passé deux jours à orchestrer la scène. Ils ont demandé à Charles Jarman de retirer très rapidement le crayon avant que Heath Ledger lui fracasse la tête sur la table. Une scène répétée d’abord lentement puis accélérée petit à petit. Il aura en tout fallu 22 prises pour réussir à obtenir le résultat que l’on voit à l’écran. Il a déclaré :

Nous avons fait quelques répétitions à mi-vitesse juste pour obtenir l’action de la main droite en balayant, en prenant le crayon pendant que mon corps descendait, et ma tête frappant la surface vide. C’était un peu poilu, parce que le crayon est coincé dans la table. Si, pour une raison quelconque, je n’avais pas eu ma main à temps, nous n’aurions pas cette conversation. Eh bien, peut-être par le biais d’une planche Ouija.

Après deux tables cassées et vingt-deux prises, la scène est en boîte. Mais elle aura aussi valu à Jarman trois pertes de connaissance à cause de la violence du choc. C’est d’ailleurs à l’occasion de ce premier KO que l’acteur Heath Ledger est sorti pour la seule et unique fois de son personnage lors du tournage, alors très inquiet de l’état de son partenaire.

Charles Jarman a déclaré :

Heath Ledger n’était jamais dans la pièce. Je pense que ça faisait partie de sa méthode d’acteur. Il entrait dans la pièce quand il était le Joker. Il quittait la pièce en étant le Joker. C’était quelques jours, et vous ne l’avez pas vraiment vu entre les deux, sauf à la fin quand il a fait ce genre de poignée de main cérémoniale, et qu’il s’est adressé à tout le monde dans la salle. C’était un professionnel accompli, qui restait toujours dans le personnage. Il n’a cassé le caractère qu’une seule fois, c’est là qu’il m’a frappé à la tête et qu’il m’a assommé.

Puis Eric Roberts, qui incarnait Sal Maroni :

J’ai eu une réaction physique. J’y suis allé, Oh, wow, oh, oh, oh, ok, super, on doit faire ça ! Je pensais que c’était réel, au début. Comme, Wow, wow, wow, wow, quelque chose a mal tourné ! C’était ce genre de réaction parce que ça avait l’air vraiment bien et très rapide et ça avait l’air un peu maladroit. Alors c’est comme, attendez une minute, ça s’est bien passé ? Et c’est ce que j’ai ressenti en le regardant. Mais c’était tellement cool de voir que ça marchait parce que ça marchait. Et c’était méchant. C’était vraiment dégueulasse.

Enfin Charles Jarman s’exprime sur son premier KO :

Le premier KO a duré quelques secondes, et je me souviens de cet étourdissement et de ce réveil. Parce que c’était la première fois, je ne voulais pas gâcher le tir. Heath m’a demandé quand je me suis réveillé : "Est-ce que ça va ? Est-ce que ça va ?" J’étais genre, "Ouais, ouais, ouais, ça va." Puis il est retourné au Joker.

Image du tour de magie du Joker dans le film Batman The Dark Knight de Christopher Nolan
© Warner Brothers Pictures - Tous droits réservés

Vous pouvez retrouver l’entièreté de leur échange dans la vidéo ci-dessous :




Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus