Channel Zero No-End House : critique du premier épisode

Série Écrit par le 4 min

Hier soir Syfy US a été diffusé le premier épisode de la seconde saison de Channel Zero dont voici notre critique.

Après une première saison vraiment novatrice et qui permettait de diversifier le paysage télévisuel, Syfy a diffusé le premier épisode de la saison 2 de Channel Zero hier soir aux États-Unis. Et à cette occasion, la chaîne a mis à disposition l’épisode en question gratuitement et légalement sur leur chaîne YouTube afin que tout le monde en profite. C’est donc l’occasion pour nous de vous dire ce que l’on pense de No-End House.

Contrairement à la première saison de Channel Zero, il apparaît via ce premier épisode que cette saison sera accessible à un public plus large de fan d’horreur et de frisson. En effet, cet épisode commence comme un film d’horreur classique avec la présentation d’une bande d’adolescents qui reçoivent une vidéo bizarre leur indiquant l’emplacement d’une maison présumée hantée. Une maison célèbre dans le monde entier, car il paraît qu’elle se déplace jusqu’en Europe. On raconte que ceux qui rentrent à l’intérieur en ressortent changer et que ceux qui atteignent la sixième pièce disparaissent à jamais.

Image de l'épisode 1 de la saison 2 de Channel Zero
© Syfy Media, LLC - Tous droits réservés

C’est donc conscient de cette légende urbaine que notre groupe d’adolescent va décider de se rendre sur les lieux duquel quelques ados sont déjà sur place et sortent en vomissant de la demeure. Une façon astucieuse de mettre la pression au spectateur qui s’attend donc à voir quelque chose d’assez effrayant qui mérite que l’on vomisse. Néanmoins, si les premières pièces amusent les personnages, la suite ne leur plaira absolument pas.

Le premier épisode, tel Cube ou 13 Fantômes joue sur l’instinct de découverte des personnages et spectateurs qui veulent savoir ce qu’il y a dans la pièce suivante sans réellement soupçonné le danger qui les attend. Mais le spectateur sait que quelques choses s’apprêtent à lui sauter au visage et c’est qui stressera le jeune spectateur pas encore habitué aux codes du genre. Mais pour celui qui est habitué, il n’y aura pas vraiment d’horreur, juste un bon divertissement comme il a l’habitude de voir au cinéma.

On a beaucoup de mal à imaginer ce qui nous attend dans la suite de la saison, car dans le premier épisode, ont vois déjà quasiment tout. L’épisode se suffit à lui-même avec son introduction et mise en situation, ses péripéties et sa conclusion qui laisserais supposer que ce n’est plus les saisons qui sont anthologiques, mais bel et bien les épisodes. Toutefois ce n’est pas le cas et la véritable question qui reste en suspens et qui permettra aux curieux de se dire : que va-t-il se passer dans la suite de la saison, déjà renouvelé pour deux saisons supplémentaires ?


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus