[Review]Helix Saison 2 Episode 1 : San José

Série Écrit par le

Après une fin de première saison explosive, Helix débarque à nouveau avec une saison 2 qui promet beaucoup de changement. Le premier épisode a été diffusé hier soir, que vaut le retour de la série ?


/!\ Attention : risque de spoiler /!\

Ronald D. Moore, le créateur de Battlestar Galactica, refaisait parler de lui l'année dernière avec Helix, un mélange entre X-Files, L'armée des 12 singes, The Thing et les zombies infecté de 28 jours plus tard. La seconde saison à débuté hier soir en france sur Syfy.

Intitulé San José, du nom d'une île, la série débute alors qu'un nouveau virus, autre que le Narvic vient d'être découvert. Très semblable à celui des Plagas de Resident Evil 4 et ses suites, il va conduire l'équipe du CDC composé du Dr Sarah Jordan, Dr Peter Farragut et du nouveau Dr Kyle Sommer sur une île perdue au milieu de l'océan et bloqué pendant 15 jours. Durant ce laps de temps, il devront trouver un moyen d'éradiquer le virus qui tuera même les immortels.

Le CDC à la rescousse
Le CDC à la rescousse

Je ne le cacherais pas, il est vraiment difficile de se mettre dans l'ambiance de cette nouvelle saison après avoir dévoré la première saison en antarctique. Ici, tout est opposé. Oublié les dunes de neiges et le froid intense, faites place à une forêt dense et à une chaleur étouffante sur cette île où se situe un sanctuaire pour le moins spécial. J'ai eu beaucoup de mal à adhérer jusqu'à ce qu'un évènement majeur pour l'intrigue se produise. Je ne dirais pas lequel parce que ça pourrait freiner votre immersion dans la série si vous le savez à l'avance.

Après cette étape primordiale et vraiment génial, la suite de l'épisode se déroule très rapidement et fini par une scène d'intense horreur. Les amateurs de cinéma gore devrait apprécier tandis que les autres devrait recracher la part de tarte qu'ils auront pris comme casse-croûte de 22h. Attention toutefois, ce n'est pas aussi gore qu'un film de la licence Saw. C'est juste un genre de scène qui n'est pas souvent montrée souvent et qui peut déranger. Quoique la fin peut-être particulièrement dégoutante quand j'y repense. Vous ne verrez plus la compote de pomme comme avant. 

Qui est ce mystérieux épouvantails ?
Qui est ce mystérieux épouvantails ?

Le Dr Julia Walker quant à elle, n'a pas encore le rôle si important et psychologique qu'elle promet pour les épisodes 3 et 4 même si son histoire commence petit à petit. Comme l'avais promis le showrunner Steven Maeda, la question de l'immortalité aura une place essentielle dans cette seconde saison et la série jouera beaucoup avec le temps. D'ailleurs cette déclaration ramène à l'évènement qui m'a permis de me mettre dedans sans vouloir spoiler.

18/20
Les Plus
  • L'histoire
  • Le retournement de situation
  • La fin vraiment malsaine
Les moins
  • Un changement d'ambiance très radicale
Cette saison 2 bien que différente sur beaucoup de points par rapport à la première, reste quand même pour ce premier épisode très plaisant à regarder et promet encore une intrigue pleine de suspense. Néanmoins, je me demande comment les scénaristes réussiront à nous surprendre avec l'immortalité.
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus