Sabrina : sorcière, démon et amour au cœur du premier épisode

Série Écrit par le 5 min

Aujourd’hui, Netflix a mis en ligne sur sa plateforme de SVOD la première partie de la saison 1 des Aventures de Sabrina. Après visionnage du premier épisode, que vaut cette nouvelle version de l’apprenti sorcière ?

Attention : Risque de spoiler

Spin-off de la série Riverdale, dont je n’ai jamais vu un seul épisode à ce jour, la série Les nouvelles aventures de Sabrina est une version plus dark et horrifique que la série que tout le monde connaît et qui était sortie dans les années 90. Toutefois, que les fans se rassurent, on retrouvera toujours les mêmes personnages à savoir Sabrina Spellman, son chat Salem – bien qu’il semble qu’à l’instar de la série des 90s celui-ci ne parle pas – et ses deux tantes Zelda et Hilda. Je m’arrêterais là en ce qui concerne les personnages iconiques, car je n’ai que peu de souvenirs de la série que je regardais quand j’étais gamin.

Donc c’est avec un regard quasiment neuf et une vision plus adulte que je vais pouvoir aborder ma critique du premier épisode de cette série.

Image de la série Sabrina l'apprenti sorcière de 1996Image de la série Les nouvelles aventures de Sabrina de Netflix

Éloigner vos enfants des écrans !

Donc comme je l’ai dit plus haut, la série est vraiment plus sombre et semble porter un caractère plus violent que la série de 1996. Ce n’est pas pour rien que Netflix l’a interdite au moins de 16 ans. Et dans l’esthétique, on y retrouve toute l’ambiance glauque et froide que l’on retrouve dans les films d’horreur, mais avec comme public cible les adolescents.

Car oui, même si l’horreur n’a pas d’âge et est donc intemporelle, le public cible de cette série doit avant tout être les fans de Riverdale et les adolescents. Car la base de l’histoire reste avant tout son histoire d’amour qu’elle souhaite vivre avec Harvey malgré son devoir de devenir une sorcière à l’âge de ses seize ans – ce qui la priverait de son amour – ou rester une simple humaine et être privé de ses pouvoirs.

Cependant, et c’est très dur à dire en ayant vu qu’un seul épisode, les passages horrifiques peuvent nous promettre un spectacle intéressant et combler les fans de sorcellerie et démonologie. Surtout que des allusions plus morbides comme le cannibalisme rehausse le ton trop ado du show. Mais le premier épisode n’est qu’une mise en abîme. On n’apprend rien de bien folichon sur le reste de l’intrigue qui constituera cette saison. Donc je ne peux pas vraiment m’étendre plus sur le sujet si ce n’est en parlant de l’ambiance et des promesses que nous fait ce premier épisode.

Les nouvelles aventures de Sabrina - Bande annonce officielle


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus