Avec Project Blue Book, la chaîne History tient le nouveau X-Files

Série Écrit par le 8 min

Le 8 janvier dernier, la chaîne History a diffusé le premier épisode de leur nouvelle série historique intitulée Project Blue Book, inspiré de faits réels, la série pourrait bien être le digne remplaçant de la série X-Files.

La vérité est ailleurs pourrait être le slogan de la nouvelle série de la chaîne History, déjà à l’origine de Vikings tellement la ressemblance avec X-Files est frappante. Et pourtant, le postulat de base de la série est basé sur des faits réels : le Projet Livre Bleu.

Dans les années 50, avec la montée en puissance des histoires d’OVNI, la guerre froide, la course à l’espace entre les Russes et les Américains, les États-Unis ont connu une hausse significative des témoignages d’apparitions d’OVNI ou de phénomènes paranormaux un peu partout sur le continent américain. C’est également la période charnière pour la science-fiction puisque Hollywood s’est rapidement emparé du phénomène et a surfé dessus en sortant pléthore de film d’alien. Face à cette recrudescence d’extraterrestre et la population qui paniquait facilement, le gouvernement américain a décidé de créer une commission, le Project Blue Book, afin d’enquêter et d’étudier tous les phénomènes liés aux OVNI afin de rétablir la vérité.

Image de Josef Hynek dans l'épisode pilote de la série Project Blue Book
© History Channel - Tous droits réservés
Image de Josef Hynek dans l'épisode pilote de la série Project Blue Book
© History Channel - Tous droits réservés

C’est sur postulat que se base la série produite par nul autre que le grand Robert Zemeckis à qui l’on doit des films comme Retour vers le Futur, Qui veut la peau de Roger Rabbit ? Ou encore le film Contact avec Jodie Foster. Mais la série s’inspire de ses phénomènes et ne prétend pas refléter l’intégralité des 12618 cas que le Projet Livre Bleu a étudiés. Car selon les rapports officiels du gouvernement des États-Unis, 97% des cas ont été expliqués et que tous les témoignages reposent soit sur une méprise avec des phénomènes naturels, soit sur des hallucinations et que toute recherche scientifique dans ce domaine ne présente aucun intérêt selon le rapport du physicien Edward Condon. L’intégralité des dossiers du Project Blue Book est disponible depuis 1974 aux archives nationales américaines.

L’histoire de la série s’articule autour d’enquêtes secrètes de l’armée de l’air américaine sur des rencontres supposées d’OVNI et des phénomènes inexpliqués, menées par l’astrophysicien et ufologue Josef Allen Hynek dans les années 1950 et 1960. Incarné par Aidan Gillen, le LittleFinger de Game of Thrones, le personnage de Josef Allen Hynek qui a réellement existé était astrophysicien et ufologue. Passionnée par l’espace et les rencontres du troisième type, Josef Hynek a été consultant de Steven Spielberg sur le film Rencontre du Troisième Type en 1977. Au départ sceptique quant à l’existence des phénomènes ufologique, il changeât rapidement d’avis comme il le dit si bien lui-même lors d’une interview en 1985 :

Deux choses, en fait. La première était l’attitude complètement fermée de l’Air Force. Ils ne donnaient pas aux ovnis une chance d’exister, même s’ils volaient au-dessus d’une rue en plein jour. Tout doit avoir une explication. Je commençais à m’énerver, même si, à l’origine, je ressentais la même chose qu’eux, je savais maintenant qu’ils n’étaient pas sur la bonne voie. Vous ne pouvez supposer qu’une chose n’existe pas si vous n’avez pas de preuve. Deuxièmement, la qualité des témoins a commencé à me troubler. Quelques cas ont, par exemple, été rapportés par des pilotes militaires, et je savais qu’ils avaient été bien entraînés, c’est donc là que pour la première fois, j’ai pensé que peut-être, il y avait quelque chose derrière tout cela.

Image de Josef Hynek et Michael Quinn dans l'épisode pilote de la série Project Blue Book
© History Channel - Tous droits réservés
Image de Josef Hynek dans l'épisode pilote de la série Project Blue Book
© History Channel - Tous droits réservés

Mais malgré le fait que les histoires soient fictives bien qu’inspirées d’élément réel, le postulat de base qui rappelle X-Files à ses heures de gloire fait plaisir à voir dans un monde dans lequel les gens se décrivent comme étant manipulé par les médias et le gouvernement, dans lequel notre terre serait en réalité plate et manipulé par de grandes puissances telles les Illuminati ou les Francs Maçons. La série bien que se déroulant durant les années 50 reste d’actualité face aux complotistes en tout genre et reste très agréable à regarder. Pas mal de mystère sont mis en place et on retrouve des éléments d’intrigue comme le faisait J.J. Abrams à l’époque de Fringe. Des théories et mystères sont mis en place et incite les spectateurs à faire vivre la série au-delà du média de base et ça c’est une idée géniale.

À l’heure à laquelle j’écris cette critique, je n’ai vu qu’un seul épisode sur les trois de disponible, mais ce que j’ai vu était véritablement aguicheur, prenant et prometteur pour la suite de la saison qui contiendra en tout une dizaine d’épisodes.

Project Blue Book - Trailer


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus