Pause Geek
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Durée : 0:31
Editeur : Walt Disney Pictures
Trailer

Terminator Genisys : la destruction d'une saga

Film Écrit par le

Partager sur

Censé être le premier volet d'une nouvelle trilogie et d'un nouvel arc narratif pour la saga Terminator, Genisys est-il à la hauteur des films de James Cameron ?

En 2029, le leader de la résistance John Connor lance un dernier assaut sur la base armée de Skynet dans le but d'anéantir tout le système. Mais lorsque Skynet est finalement détruit, il se rend compte qu'une des machines a été envoyé dans le passé, le 12 mai 1984 pour être plus précis. Conscient que l'avenir de l'humanité se joue maintenant, il envoi Kyle Reese, son plus fidèle bras droit, dans le passé pour empêcher le Terminator de tuer sa mère. Mais lorsque le jeune soldat arrivera en 1984, il sera accueilli par un T-1000 et sauvé par Sarah Connor qui n'est pas la frêle jeune fille que lui a décrit John juste avant de partir.

Pour la jeune génération ne connaissant pas encore l'univers de Terminator, ce postulat de départ ne choquera pas. Ce ne sera qu'un voyage dans le temps. Mais pour les fans de la première heure ou simplement ceux qui ont vu les quatre films précédent, l'histoire est très dur à comprendre aux premiers abords. Comment Sarah Connor est-elle devenue la survivante qu'elle est maintenant ? Comment le T-800 que John Connor ado a "programmé" peut-il aider sa mère avant même sa conception ? Pourquoi le T-1000 est déjà là ? Bien que cette dernière question ne soit pas la plus dérangeante au vue des précédentes questions, c'est typiquement le genre d'interrogation que l'on se pose au début. Et surtout, comment Kyle Reese peut-il avoir des visions de Sarah alors qu'il ne l'avait encore jamais vu autrement qu'en photo ?

Emilia Clarke est la nouvelle Sarah Connor
Emilia Clarke est la nouvelle Sarah Connor

Mais rassurez-vous, toutes les questions que vous vous posez trouveront réponse au fur et à mesure de l'avancement dans le film bien que perdre le fan dès le début n'était pas le choix le plus judicieux. Réécrire tout l'univers conçut par Cameron dans les années 70 était également un pari osé qui malheureusement ne portera pas ses fruits après visionnage du film. La nouvelle intrigue tue l'un des personnages les plus emblématiques de la saga et le transforme en machine qui aide à l'avènement de Skynet et le T-800 campé par Schwarzenegger obtient une mise à jour complètement inutile et qui détruit le personnage.

En parlant de Schwarzi, l'acteur vieillissant, c'était un pari risqué de le faire revenir dans le film. Mais c'est un pari réussi puisque l'histoire prend en compte son vieillissement. "Vieux, mais pas obsolète", ce sont ses mots dans le film. Les cyborgs modèle T-800 de Cyberdine ont été équipés d'une véritable peau humaine, qui vieilli et se guérit comme elle le fait avec nous et ceci explique le vieillissement du Terminator.

L'âge de Schwarzenegger n'est pas un problème dans le film
L'âge de Schwarzenegger n'est pas un problème dans le film

L'un des points forts du film reste ses effets spéciaux. La scène d'introduction du film est à elle seule l'une des plus magnifiques de la saga. Les deux premiers films de Cameron commençaient sur des batailles dans le futur avec des machines, Terminator 2 avait droit à sa scène de destruction qui pulvérisait Sarah Connor accroché à un grillage et Terminator 3 se terminait sur le lancement des bombes atomiques. Celui commence comme se terminait le film de Mostow avec le lancement des missiles et leurs impacts en plein centre-ville. Et c'est l'une des grandes scènes de ce film qui n'en compte malheureusement pas beaucoup. Pour moi, ce n'est que cette scène qui restera gravé dans ma mémoire. Les autres scènes sont clairement inspirés des autres films Terminator. On peut voir la première arrivée du T-800 ainsi que l'arrivé de Kyle Reese de Terminator, la scène du commissariat du premier film y est également bien qu'elle se produit dans un tout autre contexte que dans le film original.



Pour conclure, le film d'Alan Taylor est un excellent divertissement pour ceux qui ne prennent pas au sérieux la mythologie de Terminator, les néophytes ou encore ceux qui ne cherchent qu'un divertissement. Terminator Genisys est l'un des blockbusters de l'été 2015 et comme beaucoup de blockbuster, il ne faut pas aller chercher plus loin que la recherche d'argent facile pour comprendre le pourquoi du film. Quant à la création d'une nouvelle trilogie donc celui-ci serait le point de départ, c'est décevant de voir tant d'ineptie comme postulat de départ mais les critiques négatives de la majorité des gens devraient peut-être mettre un frein à la destruction d'une des œuvres de SF les plus célèbres de l'histoire du cinéma.

12/20
Les Plus
  • Des effets spéciaux spectaculaires
  • L'âge du Terminator expliqué
Les moins
  • La mythologie de Cameron anéanti
  • Faire sourire le Terminator était marrant dans les bonus de T-2
Terminator Genisys est un bon divertissement pour toute la famille mais ne respecte pas ses fans et la continuité historique créé par James Cameron dans les années 70.
Greg

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires
comments powered by Disqus
Suivez-nous sur
  • Facebook: PauseGeek.fr
  • Twitter: PauseGeek
  • Google+: +PauseGeekfr
  • YouTube: ThePauseGeek
Autre article de la catégorie
Le troisième film La planète des Singes a un titre

Le troisième film La planète des Singes a un titre

Ecrit par Greg, le 15/05/2015 à 11:49

Le troisième film de La planète des Singes nouvelle génération vient d'obtenir son titre définitif. Après La planète des Singes : Les Origines qui racontait comment les singes avaient finalement pris le pouvoir ...
lire la suite
Film

Les dernières fiches ajoutée
PreyShiness : The Lightning KingdomStarblood ArenaLittle NightmaresWarhammer 40,000 : Dawn of War IIIDragon Quest Heroes II Outlast 2Persona 5Injustice 2Guardians of the Galaxy : The Telltale SeriesStellaris : UtopiaBlackwood Crossing Roots of InsanityThe Jane Doe IdentityLe Roi Arthur : La légende d'Excalibur

Les dernières critiques
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : à la hauteur du premier ?

Écrit par Mickaël

le 04/05/2017 à 22:19

Prey : critique de la première heure de jeu

Écrit par Greg

le 04/05/2017 à 10:21

Geek Touch / Japan Touch Haru 2017

Écrit par Gillian

le 29/04/2017 à 18:50

Les derniers évènement
Worldcon 75

Conventions

le 09/08/2017

Les Intergalactiques : Imperium

Conventions

le 21/04/2017

Les sorties de la semaine
icons