V : ils sont venus en paix, comme toujours !

Série Écrit par le

Ils sont venus sur notre planète. Un vaisseau dans chaque grande ville du monde. Ils sont venus en paix. Mais l’humanité se pose des questions. Est-ce que la série V vaut le coup d’œil ?

/!\ Attention : Risque de spoiler /!\

Remake de la série de 1983, la nouvelle version de V est sortie en 2009 en série TV. Elle raconte l’histoire d’une race extraterrestre, appelée les Visiteurs par les terriens, qui arrive un beau jour sur notre planète pour apporter la paix et leur technologie afin d’aider notre monde, mais surtout l’humanité qui décline. Comme annoncé par leur leader Anna, ils viennent en paix, toujours. Mais un groupe de terroriste appelé la Cinquième Colonne se dresse contre ses « envahisseurs » et tente de détruire les visiteurs.

Aux premiers abords, la série V possède une histoire originale. Une race extraterrestre envahi la Terre : vue et revu, mais cette race est pacifique et nous sommes la première espèce vivante que ses êtres venus d’ailleurs aient pu observer dans toute la galaxie qu’ils ont parcourue. Et ça c’est original. Mais cette joie est de courte puisqu’en réalité, ils ne sont pas pacifiques et viennent sur notre planète avec des dessins mauvais, avec comme envie l’extinction de notre espèce. Et c’est à partir de ce moment-là que la série devient une série de SF comme on a pu en voir beaucoup par le passé. Et si cela pouvait être très négatif pour une série contemporaine, ce n’est pas le cas avec V puisque n’oublions pas que c’est un remake de la série de 1983.

Erika face à Anna
Erika face à Anna - © ABC

Composé de 12 épisodes diffusés de façon anarchique sur la chaîne américaine ABC, anarchique puisque les huit derniers épisodes ont été diffusés l’année suivante, quatre mois après la diffusion des 4 premiers épisodes ce qui est vraiment impardonnable pour une chaîne de TV, la série V suit Erica Evans, un agent du FBI qui ne fait aucune confiance aux Visiteurs et Anna, la reine de ses « étrangers » dans une intrigue post-11 septembre qui oppose deux femmes de pouvoirs avec au cœur de l’intrigue Tyler, le fils d’Erica, amoureux de l’une des Visiteurs et manipulé par ceux-ci à des fins encore inconnues dans cette première saison. Et là où l’on prend plaisir à voir cette série, c’est qu’à l’instar des séries à la mode en 2009 qui ne traite que de médical ou d’intrigue policière, V nous place dans trois camps différents avec d’un côté celui du FBI qui enquête contre la Cinquième Colonne, celui des Visiteurs qui tente de contrôler et d’éradiquer l’espèce humaine, mais également celui des terroristes qui compte dans ses rangs aussi bien des terriens que des traîtres Visiteurs.

On apprend également que ce n’est pas la première fois que les Visiteurs viennent sur Terre. Des agents dormants comme ils sont appelés sont déjà venus sur notre chère planète pour étudier le comportement humain, nous infiltrer (dans nos métiers, dans nos vies, pas en coloscopie), nous ressembler pour mieux nous comprendre pour nous vaincre plus facilement. Mais en sachant cela et en connaissant l’intelligence d’Anna, c’est dur de faire confiance aux protagonistes de la série puisque l’on ne peut savoir qui est vraiment qui. Un peu comme le The Thing de John Carpenter, mais en beaucoup moins spectaculaire quand même et beaucoup moins tendu.

Le porte-parole terrien des Visiteurs
Le porte-parole terrien des Visiteurs - © ABC

Côté casting, on retrouve Elizabeth Mitchell que l’on a déjà vue auparavant dans Lost, dans Once Upon a Time mais également dans la série Revolution incarné le personnage d’Erica Evans, l’agent du FBI complètement accro à son boulot et très professionnel, mais malheureusement absent pour élever son fils Tyler. Morena Baccarin, que l’on connaît tous pour avoir joué Inara dans la série et le film de Josh Whedon Firefly/Serenity, Adria dans la saison 10 de Stargate SG-1 ou encore le Docteur Leslie Thompkins dans Gotham prête sa plastique et sa voix à Anna, le leader suprême des Visiteurs. À la fois pleine d’humanité et d’une cruauté sans nom, Morena Baccarin incarne avec brio ce monstre aux deux visages, manipulateur et sans concession qu’est Anna dans la série V. Un autre acteur célèbre joue dans la série. C’est Joel Gretsch, acteur célèbre pour son rôle de Tom Baldwin dans la série Les 4400, il a également joué dans Minority Report, dans Disparitions et dernièrement dans un épisode de la saison 2 d’Agents of S.H.I.E.L.D.. Il incarne le père Landry, un ancien militaire qui s’est reconverti en homme d’Église après la guerre d’Irak et en proie au doute au début sur l’invasion des extra-terrestres avant de finalement connaître leur vraie nature et leur véritable intention.

Un casting trois étoiles
Un casting trois étoiles - © ABC

Avec un casting trois étoiles comme celui-là, je ne cite que ces trois acteurs-là puisque c’est ceux que j’ai le plus vus à la télé, la série prend du galon et obtient un gage de qualité certain quant à sa crédibilité au niveau de son jeu d’acteur. La réalisation des différents épisodes est très soignée et la musique composée par Marco Beltrami accompagne avec brio les intrigues et péripéties qui rythment l’ensemble de cette première saison de 12 épisodes.

Bien que la série ne soit pas parfaite à mes yeux sans que je ne puisse vraiment expliquer les défauts qui la composent, je dirais que c’est son manque d’identification qui m’a le plus « sorti » de l’intrigue, qui a fait que je ne puisse rentrer dans cette histoire en profondeur. Au sein de toute la saison 1, je n’ai pas réussi à me mettre à la place d’aucun personnage, éprouvant de ce fait compassion, envie, haine ou toute émotion que j’aime ressentir lorsque je regarde un film, une série, lis un roman, un manga, un comics ou joue à un jeu vidéo. Et c’est bien dommage. Néanmoins la série se laisse vraiment regarder, mais plus comme un divertissement que comme une expérience.

18/20
Les Plus
  • L'histoire
  • Le rythme des épisodes
  • Le casting trois étoiles
Les moins
  • On s'identifie difficilement aux personnages
Le remake de la série V des années 80 mérite amplement d'être vu par tous les fans de Science-Fiction du monde entier. Une série rythmé, pleine de tensions et de complot. Des acteurs géniaux. Un must à voir au moins une fois dans sa vie.
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus