Flash Saison 2 : Flash VS Zoom, un duel au sommet

Série Écrit par le

La saison 2 de Flash s’est terminée il y a presque une semaine sur un gros cliffhanger, mais la saison 2 était-elle aussi bien que la première ?

Dans cette seconde saison de The Flash, Barry Allen découvre qu’il a ouvert une et même plusieurs brèches dans un univers alternatif au sien en combattant Reverse Flash à la fin de la première saison. Il découvre donc avec son équipe l’existence d’un multiverse et nomme sobrement le second univers au sien Terre 2. Mais le problème c’est que cette seconde terre contient également des métahumains et un méchant encore plus fort que Reverse Flash : Zoom.

Et autant se l’avouer de suite, ce n’est pas un méchant de pacotille. Il est bad-ass, violent, aussi rapide que Barry Allen et ne laisse pas une seule chance à Flash de l’emporter. C’est simple, il calcule son succès sur le nombre de victimes tuées, mais également sur le nombre d’univers qu’il a à ses pieds. Mais malheureusement, lorsque son identité est révélée, le personnage perd un peu de son charisme en même temps que sa crédibilité en tant que monstre.

Zoom : Le grand méchant de cette seconde saison
Zoom : Le grand méchant de cette seconde saison

Mais à l’instar de la saison 1 qui voyait à chaque fois le même schéma se répéter encore et encore tel le Jour de la Marmotte pour Bill Murray en montrant à chaque épisode un nouveau métahumain et en faisant passer le Reverse Flash au second plan, traînant ainsi en longueur l’intrigue principale de la série, Barry Allen affrontera Zoom directement et se sera sa tâche principale lors de cette saison. Mais rassurez-vous, des métahumains il y en a et ils viennent des deux univers. Mais contrairement à la saison 1, ils passent en second plan pour la plupart.

Les acteurs sont toujours très bons et je tiens à félicité, même si je doute très fortement qu’il lise cette critique, le jeu d’acteur de Grant Gustin qui, bien que je le connaisse que pour son rôle de Flash, m’a littéralement bluffé et ma mis la boule dans la gorge dans les moments critiques de ses aventures. Les autres acteurs sont très bons également, mais ils n’ont pas encore eu la chance de montrer autre chose que ce qu’ils ont déjà montré dans la première saison.

Le talent d'acteur de Grant Gustin est remarquable dans cette saison
Le talent d'acteur de Grant Gustin est remarquable dans cette saison

L’un des gros points forts de cette seconde saison, c’est l’émotion qui se dégage à chaque épisode. Tantôt on est pris d’affection par l’histoire de Barry Allen avant de finalement tomber des nues ou de limite crier d’effroi face aux atrocités que peut commettre Zoom, qui fait clairement passer Reverse Flash pour un enfant de chœur à côté de lui. Et les scénarios sont vraiment bien conçus. Je n’ai pas réussi une seule fois dans cette saison à deviner une péripétie. Dans la saison 1, je connaissais l’identité de Reverse Flash dès le second épisode alors que là, je croyais savoir qui était Zoom alors que non, je me suis lamentablement planté. Mais malheureusement la fin semble pour le moins bâclé avec une conclusion très voir trop rapide. Barry affronte Zoom sur l’ensemble de la saison, perd tous ses moyens sur le final, mais les retrouvent dans le dernier épisode et réussi à vaincre son ennemi dans le dernier quart-temps, dans un affrontement d’une durée de 5 minutes à peine. C’est relativement frustrant, mais cette conclusion, cette fin de saison colle parfaitement avec les péripéties qui précédaient le bouquet final. La vengeance, la haine, la colère sont les maîtres mots de Zoom qu’il cherche à inculquer à Flash, lui répétant sans cesse que les deux sont identiques, transformés de la même manière. Et c’est en frôlant le côté obscur tel Luke Skywalker contre Dark Vador que Barry Allen découvrira l’étendue réelle de ses pouvoirs. Et juste pour ça, la fin de saison est vraiment cool.

Jay Garrick, le Flash de Terre 2 est l'un des nouveaux personnages
Jay Garrick, le Flash de Terre 2 est l'un des nouveaux personnages

Mais la vraie surprise, l’étonnement suprême de cette fin de saison, c’est l’intrigue finale. Le déclenchement de la troisième saison. La remise en question de tout l’univers de Barry Allen et de tout ce qu’il s’est passé dans ses deux saisons aussi bien dans la série The Flash, mais qui aura des conséquences sur Arrow, Legends of Tomorrow et même Supergirl. Mais pour savoir ce que c’est, il vous faudra regarder la saison 2 de Flash (ou tricher et regarder sur internet, mais ce serait rater une très bonne seconde saison).

18/20
Les Plus
  • Les scénarios
  • Des intrigues bien ficelés
  • Le jeu des acteurs
Les moins
  • Un Barry Allen trop hésitant
  • Un final trop vite bouclé
La seconde saison de The Flash possède une intrigue solide et bien ficellé, pleine d’émotion qui ravira petits et grands, mais également les fans des comics DC.
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus