Critique de The Walking Dead 7x01 : La mort comme seul réconfort

Série Écrit par le

Diffusé hier soir sur OCS Choc, le premier épisode de la saison 7 de The Walking Dead démarre sur les chapeaux de roue. Retour sur le début d’un massacre.

Attention : Risque de spoiler

Après six mois d’attentes, ont peux enfin savoir qui Negan a choisi de tuer pour prouver sa suprématie sur le groupe de Rick. Beaucoup de théories ont fusé sur internet dévoilant des noms plus ou moins erronés sur la ou les victimes du groupe de Rick et alentours. Mais pour préserver le suspense et par respect pour les fans, nous ne divulguerons aucune information volontairement sur ce passage de l’épisode parce que oui, il ne s’agit que d’un passage. La véritable force de l'épisode ne réside pas dans cette scène d’à peine 10min à tout casser.

La force de l’épisode ne réside qu’en une chose : Negan ou plutot son interprète Jeffrey Dean Morgan. Pour la plupart des gens, ils ont connu The Walking Dead grâce à la série et donc la pire enflure qui soit c’était le Gouverneur. Toujours présent dans l’inconscient des fans, il fallait faire rapidement oublié ce personnage désormais emblématique de la série et Jeffrey Dean Morgan réussi ce tour de force avec brio grâce à son talent d’acteur. Pas inconnu du cinéma ni de la télévision, l’acteur s’est déjà illustré dans des séries comme Supernatural ou encore Sliders : Les mondes parallèles. Au cinéma, il est surtout connu pour son rôle du Comédien dans le film Watchmen de Zack Snyder ou encore dans Batman V Superman du même réalisateur. Et bien qu’il était particulièrement difficile de faire partir de nos mémoires le spectre du Gouverneur, Jeffrey Dean Morgan réussit son tour de force en un épisode seulement, rendant son passage éclair dans le trailer aussi culte que toute la saison pour le moment.

Image de l'épisode 1 de la saison 7 de The Walking Dead

Alors il est vrai, AMC a placé la barre très haute pour ce début de saison. Et bien qu’après six mois d’attente, quel que soit le personnage qui mourrait nous étions prêts à les voir partir, nous n’étions pas préparés à une telle barbarie et violence, et ce, malgré le caractère particulièrement sanguinolent de la série. Bien qu’on ait vu des morts horribles comme celle de Noah dans la saison 6 ou celle de Dale dans la saison 2 pour celles qui m’ont le plus marqué (vous pouvez trouver un top des morts les plus choquantes sur notre site jusqu’à la saison 6), celle de l’épisode est vraiment perturbante. Fidèle au plus haut point par rapport au comics, les images ont choqué les familles américaines qui commence un peu à crier au scandale.

Alors comme annoncé plus haut, le meurtre perpétré par Negan qu’on attendait et redoutait depuis 6 mois n’est qu’une infime partie de l’épisode en question qui pose les bases de la saison à venir, mais également de l’avenir de tous les survivants du camp de Rick. Tomber sur Negan était la pire chose qui pourrait arriver à n’importe qui ayant réussi à survivre aux zombies. L’épisode est vraiment psychologique, bourré d’une tension continuelle du début à la fin et personne, ni le groupe de Rick ni le spectateur ne ressortira indemne de ce premier épisode. Cependant, si vous vous attendiez à du zombie en pagaille et/ou à une intrigue en rapport, oubliez. Parce que ce premier épisode ne se concentre que sur le moment où les personnages sont agenouillés devant Negan et ses hommes. Rien de plus et rien de moins. Le reste se déroulera dans les épisodes suivants.

>>> Trailer de l'épisode 2 de The Walking Dead Saison 7

Image de l'épisode 1 de la saison 7 de The Walking Dead


18/20
Les Plus
  • Un début lourd de conséquences
  • Negan est vraiment charismatique
  • Un début prometteur
Les moins
  • Après 6 mois d’attente, peu importe qui meurt, on est prêt à toutes les possibilités.
Malgré quelques lenteurs puisque l’épisode n’est fait que de dialogue, celui-ci instaure une légende Negan qui restera à tout jamais dans les mémoires des spectateurs. Personne n’en ressortira indemne. Une tuerie !
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus