Critique de Rogue One : A Star Wars Story

Film Écrit par le

Premier volet de la trilogie Star Wars Anthologie, Rogue One est sortie hier dans nos salles obscures. Vaux-t-il le coup d’être vu ?

L’empire règne en maître dans toute la galaxie. Pour enrayer la menace rebelle et ainsi asseoir sa suprématie, elle a fait appel à Galen Erso, le meilleur constructeur d’arme de toute la galaxie pour construire une arme redoutable, un destructeur de planète, l’Étoile de la Mort. Quinze années plus tard, sa fille, Jyn Erso rejoint l’alliance à la suite d’un message de son père disparu concernant l’Étoile de la Mort et ses faiblesses. Commence pour elle la plus grande aventure de toute sa vie.

D’une durée de 2h15, le film se déroule en deux temps. La première heure du film qui nous permet de découvrir les personnages, les lieux ainsi que le contexte historique du film. Deux batailles principales composent ce film. Celle de Jedha durant la première heure et la plus célèbre, celle de Scarif. Concernant Jedha, la bataille ne dure pas longtemps, mais donne un sentiment de malaise pour quiconque suit l’actualité lié à la Syrie. Les images présentées et le look des ennemis qui attaquent rappellent grandement les zones de guerre et l’habillage des rebelles. Les dialogues sont dans une langue étrangère et c’est la seule qui n’est pas traduite dans le film augmentant considérablement ce sentiment étrange d’assister aux combats d’Alep. Néanmoins la scène est très courte et n’apporte pas grand-chose au récit. La première heure du film est la plus longue due en partie à son rythme particulièrement lent malgré le peu de scène d’action. Mais lorsque le premier essai de l’Étoile de la Mort est réalisé, tout commence réellement.

Image de la bataille de Jedha de Star Wars Rogue One

Avec des effets spéciaux vraiment spectaculaires, ILM et Gareth Edwards réussissent à nous vendre dans la seconde partie du film un spectacle éblouissant plein de tension, de scène d’affrontement en oubliant les passages humoristiques instaurés durant la première heure avec le personnage de K-2SO. Point culminant de cette partie et du film : la bataille de Scarif. Connue à l’avance des fans de Battlefront suite à la sortie du DLC Rogue One le 6 décembre dernier, cette bataille épique est digne des plus grands films de guerre. Malgré le cadre idyllique de la plage de Scarif, la bataille est dévastatrice sur tous les plans. Explosions en pagaille, mitraillage aux blasters, combat aérien de grande envergure entre les X-Wings et les Tie-Fighters, émotion, suspense, action, cette seule scène permet au film de ce frayer un chemin en pôle position des meilleurs films Star Wars.

Très attendu, le grand retour de Dark Vador est un peu décevant. Sur 135 minutes de film, le personnage n’apparaît que 4 minutes à tout casser. Littéralement. Parce que si ses premières apparitions sont vraiment inutiles, l’après-Scarif est tout simplement génial et se raccorderais bien avec Star Wars Épisode IV : Un nouvel espoir si la violence accrue du personnage à la fin de Rogue One n’était pas casser par la passivité de celui-ci au début du 4.

Dark Vador dans Star Wars Rogue One de Gareth Edwards

Grâce à de la 3D complètement bluffante, il nous est possible de redécouvrir les personnages de Moff Tarkin, joué par Peter Cushing et décédé depuis plus de 20 ans et surtout la princesse Léia ayant retrouver sa prime jeunesse. Si les scènes de dialogue dévoilent la supercherie, revoir ses personnages est un pur plaisir et permet une immersion totale dans l’histoire initiée par George Lucas en 1977.

Image de Moff Tarkin dans le film Star Wars Anthology : Rogue One

En somme et malgré une première partie vraiment lente qui perdra les spectateurs les moins assidus, Rogue One est un très bon film, un très bon Star Wars et même si l’histoire n’apporte rien à la mythologie déjà existante, permet une vision nouvelle du 4 et de passer un meilleur moment que devant Star Wars épisode VII.


15/20
Les Plus
  • La bataille de Scarif est spectaculaire
  • Dark Vador vraiment badass
Les moins
  • Une première heure vraiment longue
  • Une OST complètement raté
Star Wars : Rogue One est un film Star Wars possédant des qualités indéniables faisant de lui l'un des meilleurs Star Wars depuis L'empire Contre-Attaque.
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus