Geek Touch / Japan Touch Haru 2017

Autres Écrit par le

Crossover entre culture geek et culture japonaise/kawaii, le Geek Touch/Japan Touch Haru à Lyon ne cesse de s’agrandir, d’intéresser les curieux au fur et à mesure des années.

Grand-messe du cosplay amateur, mais pas que, ce festival propose aussi son lot d’activités pour tous les goûts et toutes les générations de geek (ou otaku). Combats de sabres laser, Trollball, e-sport, concours de cosplay, dédicaces et sans oublier plusieurs conférences (cette année même les frères Bogdanov étaient de la partie).

Mais le Geek/Japan Touch, c’est aussi le rendez-vous des collectionneurs (ou des acheteurs compulsifs), car vous trouverez là-bas une grande variété de stands marchands. Mangas, comics, réplique d’armes de nos héros favoris, figurine, poster sexy ou même épicerie japonaise, bref, il y en a pour toutes les sortes de geeks possibles.

Et une fois votre porte-monnaie bien entamé, ne ratez pas l’occasion d’aller visiter les stands de restauration afin de goûter à des saveurs originales.

Avec une bonne ambiance (juvénile), ce Geek Touch est parti pour renforcer sa réputation avec le temps, les gens commencent à se déplacer pour prendre part au festival, qui se développe au fil des années et cela n’est que bon signe.

Je salue la bonne humeur régnant dans l'eurexpo, autant du côté des festivaliers que du côté du staff. Malgré un passage restreint durant les heures d’affluence, pas vraiment d’ombre au tableau pour cette journée fort bien intéressante, je suis même curieux de voir l’évolution de ce festival en 2018 !


17/20
Les Plus
  • La bonne humeur
  • Il y a de quoi faire pour tous les goûts
Les moins
  • Passage difficile lors des heures affluentes
Je salue la bonne humeur régnante dans eurexpo, autant du côté des festivaliers que du côté du staff. Malgré un passage restreint durant les heures d’affluence, pas vraiment d’ombre au tableau pour cette journée fort bien intéressante, je suis même curieux de voir l’évolution de ce festival en 2018 !
Gillian

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus