Game of Thrones Saison 7 : L’hiver est enfin là ! Critique de la saison

Série Écrit par le

Après huit ans d’attente, l’hiver est enfin là et on a pu en découvrir les conséquences dans cette saison. Voici notre critique de la saison 7.

Cette nuit s’est terminé la septième saison de Game of Thrones dans un florilège de scène toute plus importante les unes que les autres et qui définit par avance les grandes intrigues de la prochaine saison. Mais avant de se plonger dans la prochaine saison, revenons ensemble sur celle qui vient de se terminer.

Du haut de ses sept épisodes, la saison 7 de Game of Thrones obtient la lourde tâche de succéder à la sixième qui surpassait très largement les cinq précédentes. Avec son rythme intense et ses scènes-chocs, les scénaristes plaçaient la barre très haute pour la suite à venir. Et dans cette saison 7, bien que certains passages soient constitués uniquement de dialogue permettant ainsi de définir les stratégies qui seront établies par Daenerys pour combattre Cersei, par Jon pour combattre le Roi de la Nuit et par Cersei pour affronter les deux, on a également le privilège de découvrir des scènes d’action vraiment badass d’affrontement notamment entre Jon Snow et les Marcheurs Blanc, mais également avec Daenerys utilisant enfin Drogon et ses autres dragons dans des scènes explosive, spectaculaire qui nous ont rendus fous tout au long de la saison. Un atout indéniable que les scénaristes ont réussi à exploiter afin de convertir les spectateurs en fan hystérique qui ont profiter de chaque passage de la série pour établir des théories parfois saugrenues, mais dont plusieurs se défendent allégrement et mérite vraiment le coup d’œil aussi bien pour rêver de l’avenir de la série que pour en apprendre plus l’histoire du monde de Westeros.

Image de Daenerys Targaryen dans l'épisode 7 de la saison 7 de Game of Thrones

Avec ses effets spéciaux spectaculaires dignes d’un blockbuster hollywoodien, HBO nous a démontré tout le talent de ses scénaristes et de son équipe technique au sein de l’univers créé par George R.R. Martin. Les dragons ainsi que tous les décors, qu’ils soient numériques ou réels apporte à la série son lot de réalisme. Néanmoins cette fois-ci, et contrairement à la saison précédente, la musique de la saison composée par Ramin Djawadi est moins percutante. Il manque des thèmes forts comme on avait eu précédemment avec « A Lannister always pays his debts » pour la saison 3 ou bien l’excellente « Light of the Seven » qui rythmait et conduisait le spectateur dans le dixième épisode de la saison 6.

Image du Roi de la Nuit dans l'épisode 6 de la saison 7 de Game of Thrones

Avec ses 1h16 au compteur, l’épisode final de la saison 7 est la pierre angulaire de la saison. Elle résume parfaitement tout ce qu’on a aperçu dans les six épisodes précédents, clôture les arcs précédents et nous entraîne dans l’avenir destructeur qui se prépare dans la prochaine et dernière saison de la série. Car après quasiment huit ans d’attente, la saison se termine sur l’hiver qui arrive à Port-Réal. Fini les ambiances ensoleillées, la saison qui s’annonce va être froide, très froide et l’avenir qui attend nos héros préférés sera sombre et pleine de terreur !


18/20
Les Plus
  • Des effets spéciaux spectaculaires
  • Une histoire riche en rebondissements
Les moins
  • Trop peu d’épisodes, une fin qui arrive trop vite
La saison 7 de Game of Thrones entraîne avec brio le spectateur dans l’arc final de la série concluant les six saisons précédentes, faisant table rase du passé afin d’entrée dans une ère de guerre et de désolation. L’expression : « La nuit est sombre et pleine de terreur » prend enfin tout son sens.
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus