The Orville 1x01 : cette parodie de Star Trek mérite-t-elle d’être vue ?

Série Écrit par le

Dimanche a été diffusé sur la chaîne FOX le premier épisode de la série The Orville, une parodie de la série Star Trek. Mérite-t-elle que l’on s’y attarde ?

À une époque lointaine, très lointaine, en 2418 pour être exacte, à New York, Ed Mercer est promu capitaine et hérite de son premier vaisseau, l’USS Orville. Avec son navire d’exploration, lui et son équipage devront réaliser différentes missions au sein de la galaxie pour le compte de la fédération. Mais là où le bât blesse pour Ed Mercer, c’est que son capitaine en second n’est autre que son ex-femme qui l’a trompé il y a plus d’un an avec un reptilien bleu et que son équipage est composé de membres tous plus ou moins barré. Entre Brotus qui ne possède aucune émotion, Gordon Malloy le timonier accro à la bière et à la déconne, Alara possédant une force surhumaine et l’androïde venu étudié l’espèce humaine, le capitaine n’est pas en reste de situation qui s’avèreront tendue.

Image de Ed Mercer et Alara dans l'épisode 1 de la saison 1 de The Orville

En tant qu’hommage à l’une des licences les plus culte du monde, Seth MacFarlane à qui l’ont doit Family Guy ou encore Ted n’avait pas le droit à l’erreur. Et le moins que l’on puisse dire après avoir vu ce premier épisode c’est qu’au niveau hommage et référence, il ne s’est vraiment pas planté. Tout y est : les vaisseaux vraiment magnifiques, l’univers visuel, les créatures, la musique, tout est fait pour rappeler à tous la licence de Gene Roddenberry. Un hommage assumé aux effets spéciaux assurément réussis qui plaira aux fans de science-fiction et à la licence.

Pour ceux qui comme moi craignait un humour qui n’est pas le leur comme le cinéma et la télévision américaine aiment nous servir à toutes les sauces me dégoutant de regarder autre chose que de la science-fiction et de l’horreur, je me suis retrouvé agréablement surpris. Bien que je n’aie souri qu’une fois ou deux lors de ses 45 minutes d’aventures, j’ai néanmoins passé un agréable moment qui fût fort divertissant malgré mes réticences au début à lancer l’épisode.

Et malgré le fait que je n’irais pas crier sur tous les toits que la série est un chef-d’œuvre, ce premier épisode est un véritable divertissement qui mérite d’être vu par les fans de Star Trek et de Galaxy Quest qui retrouveront la fraicheur de ce dernier. Un bon amuse-gueule avant la sortie de Star Trek Discovery dans quelques semaines.




Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus