Preacher : une saison 2 complètement épique à voir de toute urgence

Série Écrit par le 5 min

Hier soir a été diffusé le dernier épisode de la saison 2 de Preacher. Retour sur une saison 2 qu’il faut impérativement voir.

Lorsque j’ai appris qu’AMC s’associait avec Seth Rogen pour adapter le comics culte de Garth Ennis, spécialiste des œuvres violentes comme peut le prouver les comics Crossed ou encore Hellblazer, j’ai failli avoir un infarctus. Seth Rogen étant un habitué des comédies que je déteste comme This is the End qu’il a réalisé avec Evan Goldberg, également co-créateur de Preacher, je voyais déjà l’œuvre culte de mon adolescence devenir une œuvre tout public teintée de religion et d’humour à la con.

Mais après le visionnage de la première saison, je suis littéralement tombé amoureux de la série qui bien qu’elle se démarque fortement du comics, arrive néanmoins à se faire apprécier par les lecteurs. Et après une première saison au rythme lent dans laquelle on peut compter les scènes d’actions sur les doigts d’une main, la saison 2 devient l’opposé avec des scènes d’une violence visuelle qui hérisserait les poils de Garth Ennis. Et ceci est en partie dû au Saint des Tueurs qui tiendra une grande place dans l’intrigue de cette saison.

Image du Saint des Tueurs dans la saison 2 épisode 2 de Preacher : Mumbai Sky Tower

En gros, si l’on devait résumer la série Preacher par rapport au comics, la première saison raconte le prélude du personnage de Jesse Custer et sa quête pour comprendre ce qu’est Genesis tandis que la saison 2 raconte le reste du premier tome en nous montrant en grande partie l’arc narratif concernant le Saint des Tueurs et en faisant apparaitre pour la première fois le personnage d’Herr Starr qui apparait dans le troisième tome tandis que la troisième saison devrait raconter l’histoire d’Angelleville qui se déroule dans le second tome. Un mélange qui s’avèrerait chaotique si la série n’avait pas réussi à se démarquer du comics.

Pour en revenir à la saison 2 de Preacher, Jesse Custer part à la recherche de Dieu et croisera en chemin de nombreux protagonistes qui lui feront voir la vie sous un nouvel angle. Le passé des personnages de Tulip et Cassidy sera révélé tandis que celui de Jesse Custer, lié au personnage de Marie L’Angelle est tenu secret jusqu’à l’épisode 13 étant donné que ce sera toute l’intrigue de la troisième saison.

Image de l'épisode 13 de la saison 2 de Preacher

Tout comme pour Fear The Walking Dead, AMC a compris que ses séries avaient besoin d’un second souffle et que les spectateurs attendaient plus d’actions étant donné que la critique qui revient le plus c’est la lenteur des épisodes. Si il aura fallu attendre la saison 3 de Fear The Walking Dead pour avoir de l’action et du rythme, toute la seconde saison de Preacher nous en met plein la vue et devrait surprendre les spectateurs avec son style inimitable et ses intrigues polémiques qui ont fait rager les chrétiens il y a deux semaines suite à une scène avec Jésus et qui fera sourire les autres avec l’arrivé d’Adolf Hitler dans la saison.

Difficile de vendre un tel ovni à quelqu’un n’ayant jamais vu ou lu la série, mais je recommande vivement de regarder la série Preacher qui apportera sans aucun doute un vent de fraîcheur au milieu de toutes ses séries policières ou sitcom qui possède toute la même thématique et que l’on a déjà vu et revu maintes fois. Les fans d’American Gods devraient être comblés en regardant Preacher qui possède la même thématique religieuse, mais en beaucoup plus fun.




Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Mots-Clés : preacher, amc, fantastique, seth rogen, 2017, ,
Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus