Pause Geek
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Durée : 0:31
Editeur : Walt Disney Pictures
Trailer

World War Web

Informatique Écrit par le

Partager sur

La guerre est déclaré !
Dans la nuit du 19 Janvier, le F.B.I. mis un coup de pied dans la fourmillière du web Megaupload et provoqué la guerre du net ainsi qu'une prise de conscience de la part des internautes sur les dangers qui les menacent.
Megaupload, leader mondial du partage de fichier en ligne, à vue

ses serveurs saisie par la justice américaine car les gérants du net paierait des internautes pour mettre des fichiers illégaux en ligne. Arrêté sur le champs, les créateurs de la plateforme se sont vue saisi de leurs biens.
Aucune preuve n'était encore trouvé mais les faits sont bien là, Megaupload à complétement fermé privant des millions d'internaute d'un outil dont ils pourraient se servir professionnelement.

La riposte

Enragé, la planète web se réveille en montre son indignation en engageant le combat. Le mouvement des Hacktivistes est née. Anonymous est à la tête d'une armée mondiale qui montrent son mécontentement en effectuant des attaques par DDOS sur différent site gouvernementale et commercial qui soutiennent tous une étrange loi dont pratiquement personne n'avait jamais entendu parler. Une loi créer secrètement par le gouvernement visant à supprimer la liberté d'expression et la liberté de la presse sur internet : la loi ACTA.

ACTA

Successeur des loi SOPA et PIPA provisoirement annulé, l'ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement) est une loi destiné à combattre les atteintes à la propriété intellectuelle.

Entre autres mesures :

  • elle propose la création d'un Observatoire européen de la contrefaçon ;
  • présente un plan douanier de lutte contre la contrefaçon « afin de mieux lutter contre les contrefaçons dangereuses pour les consommateurs » ;
  • promeut un partenariat privé/public pour lutter contre la contrefaçon ;
  • contribue « activement au renforcement du respect et de la protection des droits de propriété intellectuelle dans l'ensemble des accords bilatéraux et multilatéraux conclus par l'Union européenne ; en particulier par le projet d'accord commercial plurilatéral de lutte contre la contrefaçon (ACAC) » ;
  • se dit prête « à mettre en œuvre tous les moyens appropriés pour lutter efficacement contre la contrefaçon et le piratage. »

La version du texte publiée en octobre semble définir des principes auxquels répondent ces mesures :

  • La promotion des coopérations commerciales dans la lutte contre la contrefaçon, dans le respect « des droits fondamentaux tels que la liberté d'expression, le droit à un procès équitable, et la vie privée », et dans le respect de la concurrence loyale : cela renvoie, entre autres, au débat sur la riposte graduée.
  • La faculté de donner à des autorités compétentes le pouvoir d'ordonner aux FAI qu'ils livrent aux ayants droit l'identité de leurs abonnés suspectés de piratage. Mais dans le cas où un État décidait de mettre en place un tel régime, comme en France, il aura l'obligation de veiller à ne pas « créer de barrière à des activités légitimes », et de respecter les droits fondamentaux déjà cités précédemment.
  • L'obligation de sanctionner le contournement des DRM ou la mise sur le marché gratuite ou payante d'appareils ou de logiciels dédiés au contournement d'une mesure de protection. Ces dispositifs seront interdits s'ils sont faits spécialement pour, ou si leurs autres utilisations possibles n'ont qu'un « intérêt commercial limité ».
  • L'obligation de sanctionner la suppression de métadonnées (qui permettent d'identifier l'œuvre, ses ayants droit, les conditions d'utilisation autorisées, etc.), lorsque c'est fait en ayant conscience que cela rend possible le piratage des œuvres.
  • La faculté pour les États de prévoir des exceptions légales aux cas de contournement des DRM et de suppression des métadonnées.

L'ACTA créerait de nouvelles sanctions pénales forçant les acteurs de l'internet à surveiller et à censurer les communications en ligne.



 

Et maintenant ?

La loi ACTA devant être voté en juin 2012, la lutte continue pour tout internaute désireux de garder sa liberté, son intimité, sur internet. Des manifestations sont prévus de partout en Europe et l'actualité de la guerre est disponible ici même.


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Mots-Clés : world, war, web, fbi, anonymous, megaupload, hacktiviste, ddos, acta, sopa, pipa, acac, internet, lutte, piratage, hack, hadopi, pause, geek
Commentaires
comments powered by Disqus
Suivez-nous sur
  • Facebook: PauseGeek.fr
  • Twitter: PauseGeek
  • Google+: +PauseGeekfr
  • YouTube: ThePauseGeek
News en rapport

Ecrit par Greg

Le 09/02/2012

Autre article de la catégorie
Un apple 1 à 200.000$ donné dans un centre de tri

Un apple 1 à 200.000$ donné dans un centre de tri

Écrit par Greg, le 01/06/2015 à 12:40

Une femme à donner à un centre de tri américain un Apple 1 de 1976 d'une valeur de 200.000$ à un centre de tri, sans qu'elle en connaisse la valeur réelle. Cette histoire, aussi insolite puisse-t-elle paraître, s'est déroulé aux ...
Informatique

Les dernières fiches ajoutée
PreyShiness : The Lightning KingdomStarblood ArenaLittle NightmaresWarhammer 40,000 : Dawn of War IIIDragon Quest Heroes II Outlast 2Persona 5Injustice 2Guardians of the Galaxy : The Telltale SeriesStellaris : UtopiaBlackwood Crossing Roots of InsanityThe Jane Doe IdentityLe Roi Arthur : La légende d'Excalibur

Les dernières critiques
Geek Touch / Japan Touch Haru 2017

Écrit par Gillian

le 29/04/2017 à 18:50

Critique de The Walking Dead Saison 7 : Negan contre Rick, un duel mortel

Écrit par Greg

le 03/04/2017 à 18:27

Iron Fist, le quatrième défenseur de New York est-il à la hauteur des trois autres ?

Écrit par Camille

le 23/03/2017 à 21:39

Les derniers évènement
Worldcon 75

Conventions

le 09/08/2017

Les Intergalactiques : Imperium

Conventions

le 21/04/2017

Les sorties de la semaine
icons