Pause Geek
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Pirates of the Caribbean : Dead Men tell no Tales
Durée : 0:31
Editeur : Walt Disney Pictures
Trailer

Retour sur 84 ans de culture Zombie

Film Écrit par le

Partager sur

Avec la diffusion de la très attendue saison 7 de The Walking Dead ce soir sur AMC et sur OCS Choc, faisons un retour sur les 84 années d’existence du zombie au cinéma, dans les jeux vidéos, les comics et les mangas.

The Walking Dead, Ash VS Evil Dead, Z Nation, Helix, nombreuses sont les séries télé à nous montrer du mort-vivant en pagaille dévorer de la chair fraîche à tout va. Et bien que les récits de ses séries à succès soient plus complexes qu’une émission de Top Chef pour cannibale, c’est de ses Zombies que nous allons nous intéresser dans cet article.

Alors je vous entends déjà dire : « Tu parles de zombie, mais Evil Dead parle de possession » et vous auriez tout à fait raison. Mais nous nous intéresserons à la définition même du zombie : soit un mort, qui revient à la vie. Et dans Evil Dead beaucoup de morts reviennent à la vie.

D’aussi loin que je sois remonté, le zombie tel que nous le définissons est apparu en 1932 dans le film américain White Zombie avec le très célèbre Bela Lugosi et comme vous pouvez le constater sur cette image, il n’a absolument pas l’apparence du zombie classique que l’on connait tous maintenant !

Bela Lugosi et un zombie dans le film de 1932 White Zombie

Quatre ans après et jusqu’en 1960, les zombies ne sont que des hommes fraichement décédés, sans aucun signe de décomposition et ne montrant aucune émotion, lent, comme si un rite vaudou avait vidé leurs corps de leurs âmes.

Boris Karloff dans The Walking Dead de 1936Image du film de 1936 : La révolte des ZombiesImage de film de 1939 de Nick Grinde, Le mort qui marche

Au départ, à partir de 1940, le zombie est principalement composé d’hommes noirs, renforçant le côté vaudou de l’acte de transformation de l’homme mort en machine à tuer et cela jusqu’en 1943. La même année où le zombie prend alors la forme d’une très jolie jeune femme avec le film The Corpse Vanished et la même année où Batman a dû affronter des hommes zombies. Puis les zombies s’enchainent avec différent aspect allant à nouveau de la jolie jeune femme, aux zombies noir puis blanc jusqu’en 1960 où celui-ci change radicalement d’aspect.

Image d'un zombie du film Le mystère du château mauditImage du film Le roi des Zombies de 1941Image d'un zombie du film de 1943 Vaudou

Image du troisième épisode de la saison 1 de la série Batman de 1943Image du film de 1943 : The Corpse Vanished

Image du film de 1944 : Voodoo ManImage du film de 1945 : Zombies on BroadwayImage du film de 1955 : Le tueur au cerveau atomique

Image du film de 1957 : Voodoo WomanImage du film de 1957 : Zombies of Mora TauImage du film de 1958 : J'enterre les vivants

Image du film de 1959 : Invisible InvadersImage du film de 1959 de Ed Wood : Night of the GhoulsImage du film de 1959 : Teenage Zombies

Image du film de 1959 de Ed Wood : Plan 9 From Outer Space

1960 : Décomposition d’un mythe

C’est avec le film The Day One de Barry Mahon que le zombie commencera finalement à revenir très longtemps après la mort, montrant ainsi une première étape dans sa décomposition et renforçant ainsi le côté horrifique et répugnant de la chose. À partir de ce moment-là, les zombies ont continué à ce décomposer comme le montre le film Le Cadavre qui tue en 1961, I Eat your Skin en 1964, Horror Rises from the Tomb en 1964 ou Gallery of Horror en 1967. Mais c’est l’année suivante que le film de Zombie obtient finalement ses lettres de noblesse grâce à George Romero.

Image du film de 1960 de Barry Mahon : The Day One

Image du film de 1961 : Le Cadavre qui tueImage du film de 1964 : I Eat your SkinImage du film de 1964 : Horror Rises from the Tomb

Image du film de 1967 : Gallery of Horrors

Le 1er octobre 1968 sort sur les écrans américains La nuit des Morts-Vivants de George Romero. Premier film du réalisateur, celui-ci se place dans une démarche critique de la société américaine des années 1960. Le succès rencontré avec ce film est dû en partie grâce à son réalisme qui fut la pierre angulaire du projet. Voulant réaliser initialement un film dramatique, l’équipe d’Image Ten est finalement contrainte d’abandonner leur idée pour finalement se tourner vers la violence, l’horreur et le sexe, le genre de film qui commençait à attirer les exploitants des salles de cinéma.



La même année où sortait également sur les écrans Astro-Zombies, un film d’horreur où un super astronaute nommé Astro-Zombie était fabriqué de toute pièce par un scientifique fou qui transfère malheureusement la conscience d’un tueur en série dans sa création faite de morceaux de défunt tel la créature de Frankenstein.

Image du film de 1968 : Astro Zombies


 

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires
comments powered by Disqus
Sommaire
  • Intro
  • 1960 : Décomposition d’un mythe
  • 1971 : Le début du zombie dans l’érotisme
  • 1993 – 2002 : La traversée du désert
  • 2007 : Le retour des morts-vivants
  • Le zombie à la télévision
  • Les Zombies dans les jeux vidéos
  • Suivez-nous sur
    • Facebook: PauseGeek.fr
    • Twitter: PauseGeek
    • Google+: +PauseGeekfr
    • YouTube: ThePauseGeek
    Autre article de la catégorie
    Pas d'image

    Découvrez les nouvelles vidéos des Animaux Fantastiques !

    Ecrit par Camille, le 08/11/2016 à 03:15

    Warner Bros vient de dévoiler neuf nouvelles vidéos de son nouveau film : Les Animaux Fantastiques... Les huit premiers clips sont tout droit sortis de l'univers magique de Norbert Dragonneau, et nous plonge...
    lire la suite
    Film
    
    Les dernières fiches ajoutée
    PreyShiness : The Lightning KingdomStarblood ArenaLittle NightmaresWarhammer 40,000 : Dawn of War IIIDragon Quest Heroes II Outlast 2Persona 5Injustice 2Guardians of the Galaxy : The Telltale SeriesStellaris : UtopiaBlackwood Crossing Roots of InsanityThe Jane Doe IdentityLe Roi Arthur : La légende d'Excalibur
    
    Les dernières critiques
    Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 : à la hauteur du premier ?

    Écrit par Mickaël

    le 04/05/2017 à 22:19

    Prey : critique de la première heure de jeu

    Écrit par Greg

    le 04/05/2017 à 10:21

    Geek Touch / Japan Touch Haru 2017

    Écrit par Gillian

    le 29/04/2017 à 18:50

    Les derniers évènement
    Worldcon 75

    Conventions

    le 09/08/2017

    Les Intergalactiques : Imperium

    Conventions

    le 21/04/2017

    Les sorties de la semaine
    icons