Raw Fury dévoile le magnifique trailer de The Last Night

Noyé dans la masse des trailers de la conférence Microsoft, The Last Night est quasiment passé inaperçu, mais c’est peut-être le jeu le plus beau de tout le salon

Écrit par le
Temps de lecture : 3 min

Noyé dans la masse des trailers de la conférence Microsoft, The Last Night est quasiment passé inaperçu, mais c’est peut-être le jeu le plus beau de tout le salon

Développé par le studio Odd Tales, le jeu The Last Night est un jeu indépendant tout en pixel art qui plongera le joueur dans un environnement cyberpunk digne du film Blade Runner dont on sent clairement l’inspiration dans l’esthétique, dans la musique et dans l’ambiance aussi bien visuelle que sonore. Le jeu est clairement mon coup de cœur de l’E3 2017.

L’histoire du jeu

Les humains ont d’abord connu l’ère de la survie. Ensuite, ils connaissaient l’époque du travail. Maintenant, ils vivent à l’ère du loisir. Les machines ont surpassé le travail humain non seulement en force, mais aussi en précision, en intelligence et en créativité. Stabilisés par le revenu universel, les gens luttent pour trouver leur vocation ou leur identité et se définir par ce qu’ils consomment plutôt que par leur création.

The Last Night vous plonge dans la vie quotidienne de Charlie, un citoyen de deuxième classe vivant dans une ville débordant d’augmentation et les citoyens vivant une existence gamifiée — dont aucun ne peut se sentir expérimenté à cause d’un accident d’enfance. Apathique et découragé par le monde apparemment inutile qui l’entoure, Charlie se présente avec l’occasion de prendre les choses en main. Mais à quel risque ?

Pour ceux que cela intéresse, les deux frères de l’équipe Odd Tales, Tim et Adrien Soret, avaient précédemment créer une première version flash de leur jeu The Last Night à laquelle vous pouvez encore jouer en attendant la sortie du jeu sur Xbox One dans un premier temps puis plus tard sur PC et PS4 dès 2018.




Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

comments powered by Disqus