Star Trek Discovery : faut-il regarder la nouvelle série de la licence ?

Série Écrit par le

Après dix ans d’absence, la licence Star Trek revient à la télévision. Que donne cette nouvelle série spin-off ?

Ça fait déjà dix ans que nous n’avons plus eu droit à une série Star Trek à la télévision. Et sans J.J. Abrams et ses reboot, nous n’aurions certainement pas pu regarder Discovery aujourd’hui. Grâce à CBS, avec le soutien financier de Netflix, hier soir a commencé aux États-Unis et aujourd’hui dans le monde le nouveau bébé de la licence Star Trek.

Le premier détail qui frappe dans cette nouvelle série Star Trek, c’est sa qualité visuelle. Difficile de ne pas prendre une claque dans la gueule quand on fait face à une telle beauté. Les images spatiales sont magnifiques, les effets spéciaux 3D ainsi que la modélisation des vaisseaux et sa texture sont superbes et hyper réalistes et surpasse de bien loin ceux des films de J.J. Abrams. La preuve que 8 années font une grande différence dans le domaine des CGI.

Image de la série Star Trek Discovery de CBS et Netflix avec Michelle Yeoh et Sonequa Martin-Green

Bien que les deux personnages ressemblent très fortement aux personnages de Kirk et Spock dans la série de 1966, le duo formé par Sonequa Martin-Green et Michelle Yeoh fonctionne bien à l’écran même si celui-ci n’apporte rien de plus. Sonequa Martin-Green incarne Michael Burnham, une humaine élevée par des Vulcains qui, comme Spock, possède donc des émotions tout en essayant de les réfréner comme son prédécesseur dont elle incarne l’aînée puisque la série se déroule 17 ans avant. Michelle Yeoh incarne le Capitaine Philippa Georgiou.

Image de la série Star Trek Discovery de CBS et Netflix

Le premier épisode nous place aux premiers instants de la guerre entre la fédération des Planètes Unies et la très célèbre espèce klingonne qui s’apprête à lancer les hostilités. C’est à ce moment que l’USS Shenzhou tombe directement sur eux au fil d’une mission de réparation d’un relai dans l’espace. Et comme dans la série originale, on peut constater des dualités entre le capitaine du vaisseau et son commander dont l’un est plus porté sur la diplomatie et l’autre plus sur l’action ce qui créer un duo fonctionnant, car les deux se complète pour tenter de trouver la meilleure solution.

Le second épisode revient sur la naissance du duo formé par Michelle Yeoh et Sonequa Martin-Green tout en continuant de nous montrer la guerre qui se profile à l’horizon.

Faut-il se lancer dans l’aventure Star Trek Discovery ? Pour le moment, bien que la série n’apporte rien de nouveau à la licence ou au paysage télévisuel, elle reste toutefois plaisante à regarder et les fans de la première heure ne doivent pas la rater. Toutefois, il ne faut pas oublier que ce n’est que les deux premiers épisodes et que la saison 1 devrait se scinder en deux avec une pause de mi-saison au mois de novembre. Ce n’est donc qu’à ce moment-là que nous pourrons vraiment savoir si la série vaut la peine d’être regardée même si je pense qu’elle aura énormément de succès de par le prestige de sa licence.


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus