Pause Geek
SpiderMan : Homecoming - Trailer
SpiderMan : Homecoming - Trailer
Durée : 2:36
Editeur : Marvel
Promo

Streaming gratuit
Noob : Le conseil des 3 factions[VF]

<h2>Destiny 2, nouvel épisode : Bungie a publié hier soir le teaser du jeu. Surprise : il annonce la date imminente du trailer.</h2> <p>C'est sous la forme d'un teaser humoristique et intimiste que Bungie a choisi de communiquer sur le prochain épisode tant attendu de <em>Destiny</em>. Un personnage du premier opus, Cayde-6, boit un verre dans un bar sur fond de blues. Il se confie aux spectacteurs en racontant une anecdote au sujet d'une réunion qui a mal tourné. Pris par son histoire, il oublie qu'il est dans un lieu public. Il est surpris par un robot de service. C'est le moment où le bar est la cible d'une attaque ; Cayde-6 doit retourner au combat.</p> <p>Alors que la caméra dévoile le champ de bataille, la date de sortie du trailer officiel s'affiche en blanc.</p> <p>Rendez-vous le 30 mars 2017 à 19h00.</p> <p>{youtube}Y7BA3JHdpN0{/youtube}</p>

<h2>Annoncé depuis plusieurs semaines, le patch de No Man's Sky intitulé "Path Finder" est désormais disponible. Pleine de promesses pour les fans déçus par le titre, la mise à jour apporte-t-elle beaucoup ? Finalement, que vaut-elle ?</h2> <p>Sorti le 10 août 2016 sur PS4 et PC, No Man's Sky aura fait parler de lui pendant un moment. Attendu comme le jeu de l'année, il a apporté son lot de déceptions auprès des joueurs : pas de multijoueur, manque de fonctionnalités prévues, bugs et crash divers... Autant dire que le jeu s'est attiré des ennemis. Cependant, <strong>Sean Murray</strong> et <strong>Hello Games</strong> ne se sont pas laissé abattre. Dès le mois de septembre, le petit studio a commencé à annoncer des changements majeurs pour le jeu dans les mois à venir. C'est maintenant chose faite, avec le patch 1.24, nommé "Path Finder". Petit coup d'oeil sur les nouveautés.</p> <h3>Une refonte visuelle complète</h3> <p>Le premier point que l'on constate en démarrant le jeu, c'est ses graphismes tout neufs. Moins d'<em>aliasing</em>, plus de fluiditié dans les mouvements et les textures... <strong>On sent un vrai travail sur le moteur graphique</strong>. Les couleurs sont moins agressives, et le tout rend l'expérience sympathique. L'espace, à la fois vide et plein d'éléments, offre un vrai plaisir de voyager. D'ailleurs, un point important sur ce vaste terrain de jeu : les cargos, auparavant presque uniquement décoratifs, peuvent maintenant être abordés. Depuis la mise à jour, il est possible de parler au commandant, de commercer et même d'acheter le vaisseau ! Les stations spatiales ont aussi été modifiées, proposant plus de rencontres, et l'achat de plans grâce à une nouvelle monnaie.</p> <h3>La base et le véhicule</h3> <p>Ce point était très attendu. Le Path Finder permet maintenant d'établir sa base sur une planète. <strong>Plus besoin du vaisseau pour s'abriter, le joueur peut maintenant gérer sa base</strong>, avec son coffre, son "jardin", etc... Vous changez de système ? Pas d'inquiétude, des portails permettront de se téléporter à volonté. Le second point, qui est une autre nouveauté, est le véhicule. Un peu comme les petits Rovers que la NASA envoie sur Mars, vous pouvez ici commander votre véhicule terrestre afin d'aller chercher des ressources, ou simplement explorer.</p> <p><img alt="NMS Pathfinder" src="https://metrouk2.files.wordpress.com/2017/03/pathfinder-playstation_screenshot.jpg?quality=80&amp;strip=all&amp;strip=all" style="height:383px; width:680px" /></p> <h3>Au final, verdict ?</h3> <p>Cette mise à jour de No Man's Sky fait vraiment plaisir. D'un côté, le studio ne nous a pas vendu de contenu supplémentaire sous forme de DLC, ce qui apporte beaucoup gratuitement. De l'autre, c'est un moyen de récupérer les nombreux joueurs qui ont gardé un goût amer depuis leur déception de l'été dernier. Au final, on sent le travail fourni pour ce contenu, et on ne peut que souhaiter à Hello Games de remonter la pente.</p>

<h2>Le logo de la suite du FPS de Bungie a été dévoilé sur le compte Twitter du jeu.</h2> <p>La <a href="http://pausegeek.fr/news/1095-la-suite-de-destiny-serait-prevue-pour-le-8-septembre-2017.geek">fuite</a> orchestrée par le site italien <em>Lega Network</em> a peut-être précipité les choses. Quoi qu'il en soit, c'est la première fois que le jeu <em>Destiny 2</em> est mentionné officiellement.</p> <p>Toutefois, la communication de Bungie est réduite au strict minimum puisque seul le logo a été publié. Selon <a href="http://pausegeek.fr/news/1095-la-suite-de-destiny-serait-prevue-pour-le-8-septembre-2017.geek"><em>Lega Network</em></a>, le jeu devrait sortir le 8 septembre 2017. Il serait précédé d'une version bêta disponible en juin sur PS4.</p>

<h2>Des images de la nouvelle Lara Croft interprétée par Alicia Vikanders ont été diffusées alors que le réalisateur Roar Uthaug accordait une <a href="http://www.gq.com/story/exclusive-heres-your-first-look-at-the-tomb-raider-reboot">interview</a> au magazine GQ.</h2> <p>Le moins qu'on puisse dire est que le nouveau look de Lara Croft s'inspire franchement de celui du personnage issu du reboot de la franchise, initié en 2013, et poursuivi en 2015 avec <em>Rise of the Tomb Raider</em>. Plus orienté action, il mettait en scène une héroïne plus badass que jamais encaissant les coups et enchaînant les cascades.</p> <p>[img_1393,680]</p> <p>Il semblerait d'ailleurs que le nouveau film s'inscrive dans cette veine. Le réalisateur le décrit comme à la fois plus réaliste et plus humain. S'agissant de l'histoire, ce reboot se présente comme un film initiatique montrant comment une jeune femme forte mais vulnérable devient la fameuse <em>Tomb Raider</em>.</p> <p>Ce dernier parviendra-t-il à braver la <a href="http://pausegeek.fr/articles/372.geek" target="_blank">malédiction de l'adaptation des jeux vidéo au cinéma</a> ?</p> <p>Réponse en 2018.</p>

<h2>Prévu pour le 17 novembre 2017, <strong>Justice League</strong> nous offre un nouveau trailer riche en action... Découvrez la dernière vidéo de ce DC Comics !</h2> <p>Il est l'un des films de super-héros les plus attendus de 2017 : <strong>Justice League</strong>, teasé depuis un peu moins d'un an maintenant, nous redonne de ses nouvelles avec ce nouveau trailer. Mettant en scène Aquaman, Cyborg, Flash, Wonder Woman et bien sûr Batman (Superman nous fait une petite surprise ?), cette bande-annonce nous permet de voir ces personnages à l'action. En attendant, rendez-vous cet automne (le 17 novembre) pour voir ce que ça donnera !</p> <p>{youtube}qTIMuYS2xvc{/youtube}</p>

<h2>Le groupe Italien Prizmatec Cosplay a dévoilé il y a quelques jours un fantastique cosplay de Thanos qui devrait faire froid dans le dos durant les conventions.</h2> <p>Imaginez-vous errer entre les stands de votre convention préférée, à la recherche du produit que vous cherchez depuis quelques années, que ce soit une figurine, un manga, un anime,... Quand soudain, au-dessus de la foule ce dresse cet être géant, qui pourfend de par son charisme et sa stature la horde de fans venus se divertir l'espace d'un instant. Cri, flash d'appareil photo, tel un être supérieur le <strong>Thanos</strong> de <a href="https://www.facebook.com/prizmateccosplay/?fref=nf" target="_blank">Prizmatec Cosplay</a> se tiendrait là, debout, en chair et en os si je puis dire avec ses heures de travail et le savoir-faire d'une équipe italienne très talentueuse. Bien que nous n'ayons pas plus d'informations à l'heure actuelle sur la taille réelle de ce magnifique cosplay, grâce aux différentes vidéos de l'équipe <strong>Prizmatec</strong>, vous pourrez voir en détail le travail accompli pour réussir à donner vie à ce personnage culte qui va être au coeur du prochain <strong>Avengers : Infinity War</strong>. </p> <p>Et si vous aussi, vous souhaitez réaliser ce cosplay, l'équipe de <a href="https://www.facebook.com/prizmateccosplay/?fref=nf" target="_blank">Prizmatec Cosplay</a> à dévoilé une vidéo qui retrace tout ce qu'il vous faut pour arriver à accomplir le même travail.</p> <p>{youtube}zEuvVwF2-TM{/youtube}</p> <p>{youtube}YvIpfiIaiiA{/youtube}</p> <p>{youtube}Q8-KelMNYRc{/youtube}</p>

<h2>Vous avez aimé l'expérience de jeu corsée proposée par Nioh ? Malgré la générosité du titre, vous n'avez pas été rassasié ? Qu'à cela ne tienne : du contenu supplémentaire sera bientôt disponible.</h2> <p>En dépit d'un développement chaotique, Koei Tecmo a réussi son pari : plus qu'une alternative à <em>Dark Souls</em>, <em>Nioh</em> s'émancipe de son aîné pour proposer un mix de beat them all et d'action-RPG au gameplay riche dans un univers qui lui est propre. Le public ne s'y est pas trompé, lui qui a <a href="http://un millions de jeux vendus fin février) (http://pausegeek.fr/articles/356-nioh-a-passe-le-cap-du-million-de-copies-vendues-a-travers-le-monde.geek">bien accueilli</a> le jeu, de même que la critique (voir celle de <a href="http://pausegeek.fr/news/critiques/75-nioh-sur-ps4-pro--un-ersatz-de-dark-souls--pas-si-certain-.geek">Gillian</a> dans nos colonnes).</p> <p>Si vous attendez avec impatience du nouveau contenu ou que vous êtes en mal de défi, réjouissez-vous : dix nouvelles missions seront bientôt disponibles ! Des heures de combats frénétiques sont donc à prévoir. Un nouveau boss est également annoncé. Ces missions débloqueront de nouveaux titres et d'autres récompenses.</p> <p>Dernière précision : vous pouvez ranger votre porte-monnaie puisque ce contenu sera gratuit. Point de DLC a acheté, tout sera inclus dans une mise à jour 1.06, déjà disponible au Japon.</p> <p>Devant une initiative, on ne peut que s'incliner, tel un samouraï avant un duel.</p>

<h2>Depuis quelques jours, Netflix a mis en ligne la première saison de Iron Fist, une quatrième série créée en collaboration avec le géant Marvel, et qui vient directement rejoindre la lignée des Defenders, et donnera lieu à la série cross-over que nous attendons tous…</h2> <p>Nous avions beaucoup réfléchi avec <em>Jessica Jones</em>, souvent frémi avec <em>Daredevil</em>, et nous nous étions réjoui de voir <em>Luke Cage</em> remettre de l’ordre à New-York. Maintenant, explorons notre Chi et notre karma avec <em>Iron Fist</em> !</p> <p>Tout d’abord, faisons un petit tour d’horizon de ce que nous propose la série. Danny Rand, jeune homme plutôt banal au premier abord, revient sur New-York après 15 années d’absence, pendant lesquelles il était supposément mort, avec ses parents, après un crash d’avion. Or, il avait été recueilli par les moines d’un monastère tibétain et entraîné aux arts martiaux dans un lieu appelé Kun’ Lun. Etant désormais adulte, il revient dans sa ville natale pour retrouver sa vie d’avant -ou du moins c’est ce que l’on pense au début- et reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Malheureusement, il n’est pas aisé de se présenter aux portes de la plus grande firme de la ville en prétendant être l’héritier -censé être mort- de son fondateur, et espérer récupérer ses parts dès le lendemain. Commence donc un périple pour Danny, durant lequel il va finalement réussir à retrouver sa place dans l’entreprise familiale, non sans difficultés. De plus, ayant passé la majeure partie de sa vie dans un lieu isolé du reste du monde, il s’habitue mal à la vie new-yorkaise, et surtout, à sa nouvelle place dans l’entreprise Ward. Cela lui attire d’ailleurs, rapidement, les foudres des autres actionnaires de la firme…</p> <p>[img_1384,680]</p> <p>Le petit détail, concernant ce jeune homme à l’histoire assez insolite, est qu’il est à New-York pour une autre raison : il souhaite détruire la Main, l’organisation secrète dont nous avons déjà entendu parler dans Daredevil, et dont l’arme secrète ne serait rien de moins… qu’Elektra, l’amie de jeunesse de Matthew Murdock. Très vite, ce cher Danny nous précise même qu’il est la seule arme capable de détruire la Main, et que c’est pour cette unique raison qu’il est revenu dans la Grande Pomme. Sans grande surprise, il explique qu’il fait partie de la longue lignée des Iron Fist, des combattants ayant pour seul but (et fonction vitale, apparemment) de protéger le monde du mal, soit de la Main.</p> <p>Toutefois, ce que les autres séries Marvel/Netflix ont instaurées se retrouve rapidement avec Iron Fist : nous observons des héros, certes, avec des pouvoirs, incroyables, mais ils sont à échelle réelle, dans un monde que nous côtoyons, avec des problèmes semblables aux nôtres, des questionnements qui font écho à notre réalité, et surtout, ils ont conscience de leur banalité d’êtres humains, bien au-delà de leur force, de leurs capacités sensorielles ou de leur possibilité de détruire des murs en un coup de poing.</p> <p>[img_1385,680]</p> <p>Ce qu’il est agréable de remarquer avec Iron Fist, c’est le réalisme de la série, et, si ce côté naturaliste se sentait déjà avec les autres Defenders, on voit, pour cette quatrième série, que Netflix et Marvel ont bien progressé. Les interactions, les problématiques, les évènements, tout répond à une volonté de réalisme, de véracité. Nous traitons évidemment d’êtres ayant des pouvoirs hors normes, et d’un héros capable de briser des murs en un coup de poing (lumineux, qui plus est), mais nous avons une impression de réalité dont il est difficile de se défaire, et, en cela, la série nous charme totalement. D’ailleurs, Danny Rand le dit lui-même, lorsqu’il explique à Colleen ce qu’est l’Iron Fist, précisant que « mon poing est lumineux » quand il invoque les pouvoirs du dragon. Ce n’est qu’un détail, mais le regard de Finn Jones lors de cette réplique et son petit sourire amusé sont réalistes : si nous avions de tels pouvoirs, un détail tel que celui-ci nous amuserait évidemment. Et c’est aussi ce que l’on trouvait déjà avec Daredevil, lorsque par exemple il interrogeait un homme concernant Wilson Fisk et, l’ayant frappé après une réponse, expliquait à Claire « Je sais qu’il ment, à cause de son rythme cardiaque. » La réaction abasourdie de l’infirmière, pointant du doigt le côté absolument improbable de la réponse -pour un être humain normal du moins- nous donnait un certain réalisme.</p> <p>De la même manière, les interactions entre les personnages sont intéressantes. Avant toute chose, notre héros est tiraillé par des contradictions et des sentiments complexes, mais il n’en sur-joue pas pour autant, et prend toujours le temps d’évaluer la situation avant d’agir. Aussi, s’il est un homme qui n’a pas vécu dans le monde « réel » depuis une quinzaine d’années, cet aspect de sa personnalité n’est pas exagéré. Il est, certes, assez étrange pour ses interlocuteurs, et n’agit pas toujours d’une manière conventionnelle, mais la série met cela sur le compte d’un choc des cultures, plutôt que de mettre trop en avant son dépaysement, ce qui aurait, rapidement, pu tourner au ridicule. Et il en va de même pour tous les personnages.</p> <p>[img_1386,680]</p> <p>Colleen est une jeune femme avec ses propres questionnements, et, si elle décide d’aider Danny, elle n’est pourtant pas traitée en une nouvelle héroïne, capable, du jour au lendemain, de sauver le monde. Elle a ses propres faiblesses, ses propres lacunes, et ses propres tiraillements personnels. Joy et Ward, eux aussi, sont des personnages assez nuancés pour que l’on puisse les apprécier. Ward n’est pas le méchant de l’histoire, plutôt un pion que son père a manipulé pendant longtemps, et Joy n’est pas non plus celle qui va absolument faire basculer la situation en un coup de baguette magique. On retrouve également l’excellente Carrie Anne Moss, dans le rôle de l’avocate Jeri Hogarth, qui aide Danny à retrouver sa place dans l’entreprise familiale, mais aussi Madame Gao, interprétée par Wai Ching Ho, qui est toujours aussi impressionnante et effrayante. En somme, les protagonistes sont toujours aussi réalistes que dans les autres séries Marvel, et assez nuancés et complexes pour que l’on puisse s’attacher et s’identifier à eux.</p> <p>La réalisation de la série a, cette fois, été gérée par Scott Buck, qui avait notamment participé à la série Dexter, il y a quelques années, et est plutôt réussie. Une fois de plus, l’ambiance de la série répond agréablement au héros qu’elle dépeint, et nous plonge dans un cadre qui colle presque naturellement à ses protagonistes. Nous pouvons, par exemple, nous pencher sur les couleurs. Là où Daredevil nous plongeait dans un univers sombre, rougeâtre, oppressant, rappelant les couleurs froides de l’univers de Jessica Jones, Iron Fist nous amène dans un monde très clair, un New-York dont les teintes semblent toujours tirer sur le blanc et le gris clair, ne s’assombrissant que lorsque les protagonistes rencontrent des membres de la Main. Cette clarté, cette luminosité correspond évidemment au personnage de Danny, qui a une personnalité plutôt positive, sereine, toujours apaisée -ce qui nous change d’ailleurs de ses camarades Defenders- et à son apprentissage d’Iron Fist, qui mêlait arts martiaux à méditation. De la même manière, la façon de tourner est différente. Là où les plans de Daredevil ou Luke Cage étaient rapides, presque violents, et ceux de Jessica Jones souvent troublants, Iron Fist nous laisse prendre le temps d’observer les choses, de poser le décor, les personnages, mais aussi l’action. Si les plans de combat sont, évidemment, coupés, la plupart des autres sont assez longs -et souvent, tournés en plan-séquence- comme si, une fois de plus, ils répondaient au caractère zen du héros aux fameux poings lumineux.</p> <p>[img_1387,680]</p> <p>Le seul problème de la série est, pour moi, le même que pour les autres Defenders : l’absence, justement, des autres héros de New-York. En effet, si à plusieurs reprises on nous évoque les évènements de Luke Cage, Jessica Jones ou Daredevil, le problème d’Iron Fist, et des autres séries est justement de ne pas inclure les autres personnages dans l’action, créant parfois des incohérences. Evidemment, il s’agit encore une fois d’une série se concentrant sur un seul Defender, mais, à plusieurs reprises, la présence de Daredevil ou même Jessica Jones aurait ajouté une certaine cohérence à l’action. Par exemple, Iron Fist croise souvent le personnage de Claire Temple, l’infirmière qui est entraînée aux arts martiaux par Colleen Wig (et qui devrait, sans aucun doute, demander à devenir l’infirmière officielle des Defenders). A quelques reprises, dans la série, elle est recherchée par les membres de la Main mais… Daredevil n’est pas présent ! Alors que, ayant beaucoup d’affinités avec Claire, et étant doté de sens exceptionnels, Matthew Murdock devrait savoir si elle est en danger et, en dépit de l’arrivée de Danny en ville, intervenir pour la sauver. De la même manière, il semble que le démon de Hell’s Kitchen ait pris des vacances, puisque même lorsque Madame Gao poursuit sa production de drogues, il n’intervient pas. Attendait-il que Danny agisse en premier ? Ce serait là très prévenant de sa part ! Aussi, on n’entend presque jamais parler de Wilson Fisk, de Cottonmouth ou du Punisher, qui sont pourtant des éléments essentiels et sont, sans aucun doute, mêlé à de telles affaires. On devine alors que <strong>Marvel</strong> et <strong>Netflix</strong> tentent de nous poser les bases des intrigues autour de nos héros, indépendamment des autres, afin de ne les faire se rencontrer que pour la série les Defenders, mais ces incohérences ne sont pourtant pas à laisser au hasard, à mon avis, et devraient être expliquées ou justifiées… de la même manière que l’absence de Thor et Hulk dans <em>Civil War</em>, sans doute ?</p> <p>[img_1388,680]</p>

<h2>On s'en doutait. Une fuite pourrait bien le confirmer : une suite au jeu <em>Destiny</em> serait prévue. Elle sortirait le 8 septembre 2017.</h2> <p>Tout est parti du site italien <a href="http://www.leganetwork.it/2017/03/23/rumor-svelata-locandina-di-destiny-2/" target="_blank">Lega Network</a> qui a diffusé la photo d'une affiche représentant trois gardiens avec le titre <em>Destiny 2</em> sur le côté droit. Le tout est surmonté d'une date : le 8 septembre.</p> <p>Le poster indique également que la Playstation 4 accueillerait une version bêta avant les autres plateformes. Selon le site <a href="http://www.eurogamer.net/articles/2017-03-23-leaked-destiny-2-poster-reveals-september-release-date" target="_blank">Eurogamer</a>, elle serait disponible au mois de juin.</p> <p>Pour l'instant, l'information <a href="http://www.jeuxvideo.com/news/629068/destiny-2-un-poster-devoilant-la-date-de-sortie-aurait-fuite.htm" target="_blank">n'a pas été confirmée</a> par l'éditeur Activision. Mais des sources ont confirmé à <a href="http://www.eurogamer.net/articles/2017-03-23-leaked-destiny-2-poster-reveals-september-release-date" target="_blank">Eurogamer</a> que cette affiche est à prendre au sérieux.</p> <p>Sorti le 9 septembre 2014 sur l'ancienne et la nouvelle génération de console, le premier épisode du MMOFPS de Bungie s'est écoulé à plus de 16 millions d'exemplaires. Il a connu pas moins de quatre extensions qui ont contribué à son succès.</p>

<h2>Présenté pour la première fois au Festival de Cannes en 2016, <em>Grave </em>avait déjà commencé à faire parler de lui il y a presque un an. Sorti en France mercredi 15 mars 2017, je me suis décidée, avec un noeud dans le ventre, à aller voir ce film dont tout le monde ne cesse de parler, que ce soit en bien, ou en mal. Et j'en suis ressortie comblée. 2 fois.</h2> <p>Nous racontant l'histoire de Justine (interprétée par l'incroyable Garance Marillier), une jeune adolescente de 16 ans faisant ses premiers pas dans une école vétérinaire et marchant par ailleurs, dans ceux de ses parents et de sa sœur ainée, Julia Ducournau réalise son premier long-métrage à succès, ayant déjà raflé de nombreux prix aux festivals de Toronto ou encore de Gérardmer avec brio.</p> <p>Végétarienne depuis sa plus jeune enfance, Justine va néanmoins et ce tout au long du film, changer ses habitudes alimentaires d'une façon drastique. On commence par un rein de lapin cru, passage obligatoire pour l'accomplissement du bizutage, puis l'aspect de la viande ne nous dégoute plus pour enfin tenter quelque chose d'autre, de plus sanglant, de plus frais. Un doigt ? Justine n'hésite pas, et croque à pleines dents.</p> <p>La pression monte, et on s'accroche à son siège, les dents serrées. Que va-t-elle faire maintenant, alors qu'elle a gouté à la chair humaine ?</p> <p>Présupposé être <em>le film trash de l'année</em>, <em>Grave</em> n'est, pour moi, pas de ce genre. Traitant certes de cannibalisme, Julia Ducounrau ne s'est pourtant pas acharnée sur le sujet, s'intéressant au contraire aux changements physiques, psychiques et psychologiques, représentant cette nouvelle maturité face à une Justine essayant de comprendre les raisons de ses pulsions... animales.</p> <p>Filmé d'une façon exceptionnelle, les scènes courantes deviennent difficiles à regarder. On détourne le regard, mais on revient vite sur l'écran, un désir morbide s'emparant de nous afin d'en savoir plus, et de ne pas en louper une seule seconde, ou une seule goutte. Et c'est là que se fait toute la beauté du film. Ce n'est plus la vue du sang qui devient insupportable, mais quelque chose d’anodin nous faisant légèrement sourire, un sourire qui se dissipe peu à peu au fur et à mesure ou les secondes passent, certaines personnes se recroquevillant sur les sièges face à des scènes courtes, donnant l'impression d'une longueur sans pareille.</p> <p>Trouver un genre au film reste, pour moi, un des plus gros challenges à ce jour. N'étant ni gore, ni paisible, drôle et cruel, psychologique et attrayant, les genres se mélangent. Et c'était là le but premier de Ducournau, et elle l'a réalisé avec plus de technique qu'aperçue auparavant.</p> <p>En ressortant de la salle, on sourit. Et c'est là pour moi tout le plaisir du cinéma, ressortir en ayant appris quelque chose et en voyant les choses d'un autre regard parce que cannibalisme ou pas, on en apprend sur nous-même, on se pose différentes questions. On apprend, peut-être, que la nature humaine est telle qu’elle est ?</p> <p> </p>

<h2>Sorti depuis le 15 décembre 2016 sur iOS, le runner de Nintendo est enfin disponible pour les non-clients d'Apple...</h2> <p>Trois mois après sa sortie sur iPhone et iPad, <strong>Super Mario Run</strong> est disponible depuis aujourd'hui sur Android ! Le but du jeu est simple : vous incarnez le célèbre plombier dans un "runner", c'est-à-dire un jeu dans lequel le héros se déplace tout seul. Ici, le joueur intervient pour sauter, rebondir sur les murs, sauter sur les Goombas... Vous pouvez également personnaliser votre Royaume Champignon miniature. Simple, intuitive et assez jolie, l'application semble effectuer un bon départ pour sa première journée, avec plus de 100 000 téléchargements pour l'instant ! Fans de <strong>Nintendo</strong> ou simple curieux, foncez !</p>

<h2>Netflix a diffusé aujourd'hui le premier teaser de <em>Death Note</em>, un film réalisé par Adam Wingard.</h2> <p>Après la suite du cultissime <a href="http://pausegeek.com/articles/280-le-projet-blair-witch-entre-legendes-et-realite.geek"><em>Projet Blair Witch</em></a>, le réalisateur américain Adam Wingard (<em>You're next, The Guest</em>) s'attaque au non moins fameux <a href="http://pausegeek.fr/fiches/251-death-note.geek">manga</a> écrit par Tsugumi Oba et dessiné par Takeshi Obata.</p> <p><em>Death Note</em> raconte l'histoire d'un étudiant tombant sur un livre lui procurant un pouvoir surnaturel. Lorsqu'il écrit le nom d'une personne et dans le livre, celle-ci meurt. Le jeune homme se lance alors dans une justice personnelle, semant les cadavres de criminels sur son chemin.</p> <p><a href="http://www.dreadcentral.com/news/189546/adam-wingard-talks-death-note-adaptation-will-violent/">Enthousiasmé</a> par la liberté que lui laisse Netflix, Wingard promet un film particulièrement violent. Au casting, on retrouve les stars Willem Dafoe (<em>Pasolini, John Wick, Nymphomaniac, Spiderman...</em>) et Margaret Qualley (<em>The Leftovers, The Nice Guys</em>) ainsi que Nat Wolff, Keith Stanfield, Paul Nakauchi et Shea Whigham.</p> <p>Le film sera diffusé le 25 août sur Netflix.</p> <p>{youtube}zS9UW2xjdqE{/youtube}</p> <p>&nbsp;</p>

Suivez-nous sur
  • Facebook: PauseGeek.fr
  • Twitter: PauseGeek
  • Google+: +PauseGeekfr
  • YouTube: ThePauseGeek
La sélec' de Tortue Géniale
Geek de la semaine 13
Culture Geek
Dragon Ball Z Abridged : Quand Cell affronte Saita
Écrit par Greg, le 06/03/2017 à 17:00

Que donnerait un combat entre Cell, le célèbre combattant implacable de Dragon Ball Z et Saitama de l'ani...
Lire la suite
Culture Anime
Articles
No Man's Sky : que vaut le fameux patch Path Finde
Écrit par Mickaël, le 28/03/2017 à 19:30

Annoncé depuis plusieurs semaines, le patch de No Man's Sky intitulé "Path Finder" est désormais disponi...
Lire la suite
Jeu Video
Cuisine
Ragoût d'agneau des nains avec Lembas
Écrit par Doudou, le 01/10/2015 à 12:48

Tout d'abord faire revenir la viande mettez d'huile d'olive dans une poêle sur le feu déposez le...
Lire la suite
Plat chaud
Goodies
Unboxing de la version collector du jeu Horizon Ze
Écrit par Greg, le 08/03/2017 à 20:02

Sortie il y a tout juste une semaine, nous avons eu la chance de recevoir le Coffret Collector du jeu vidé...
Lire la suite
Goodies

Les dernières fiches ajoutée
Fairy Tail Dragon CryGraveMass Effect : AndromedaNiohLa trilogie ShannaraConan L'indomptableResident Evil : RevelationsIron FistFireandHeaven27CosplayEra : The ConsortiumBatman & Les Tortues NinjaFalling Skies : The Battle of FitchburgFalling SkiesFalling Skies le jeu vidéoFalling Skies

Les dernières critiques
Iron Fist, le quatrième défenseur de New York est-il à la hauteur des trois autres ?

Écrit par Camille

le 23/03/2017 à 21:39

Grave, la surprise cinématographique de ce début d'année

Écrit par Nastasia

le 23/03/2017 à 16:41

Preview du jeu Horizon Zero Dawn : la plus grosse claque de l’année

Écrit par Greg

le 15/03/2017 à 17:53

Les derniers évènement
Worldcon 75

Conventions

le 09/08/2017

Les Intergalactiques : Imperium

Conventions

le 21/04/2017

Les sorties de la semaine
icons