Les Daleks

Les Daleks sont des créatures faibles dotées de tentacules ayant muté suite à une contamination environnementale due à une guerre de mille ans touchant les Kaleds.

La création des Daleks

Sur la planète Skaro, un désert nucléaire composé de trois océans, deux races voisines et semblables se livrent une lutte sans merci. Les Thals et les Kaleds. Durant mille ans, l’affrontement des deux clans entraîna une contamination environnementale qui fît muter les Kaleds en les affaiblissant.

Pour remédier à ça et pour gagner cette guerre, un scientifique Kaled du nom de Davros créa une armure assistée capable de maintenir en vie son espèce en la modifiant génétiquement et en développant son instinct de survie et sa haine envers autrui. Il en profita pour augmenter leur intelligence et les dépouiller de toutes les émotions « superflues ». Il baptisa cette armure Dalek.

Les Kaleds après la mutation
Les Kaleds après la mutation - © BBC

Anatomie d’un Dalek

L’armure des Daleks est composée de dalekanium, un polymère extrêmement robuste qui n’est transperçable que grâce à des balles spéciales. Mais cette faille fût corrigée avec l’ajout d’un bouclier d’énergie. Les Daleks sont équipés d’une tige oculaire qui leur fournit une vision améliorée. Ils ont des capteurs multispectraux intégrés qui leur permettent de voir les infrarouges, les rayons X ainsi que les ultraviolets. Cette tige est leur principal point faible puisque celle-ci ne se change pas automatiquement en cas de dégâts.

Juste en dessous se situe un code d’identification des Daleks surplombant le haut de l’armure qui pivote et offre un champ de vision à 360°. Juste en dessus, les grilles s’ouvrent pour faire sortir le Kaled et un scanner tactique les surplombe.

Le tout fonctionne grâce à l’énergie solaire récoltée grâce aux cellules qui se situe autour du bras télescopique et du canon laser. Ce bras permet l’interaction avec des systèmes informatiques ou simule le mouvement d’une main grâce à sa ventouse qui peut changer de forme. Il peut fracasser un crâne humain ou aspirer les ondes cérébrales de ses victimes. Le canon laser quant à lui est composé d’un canon nitruré, d’une chambre d’accélération qui expulse le rayon et d’un amplificateur qui détermine si le rayon doit paralyser ou tuer.

Juste en dessous, les boules rondes permettent l’activation du système d’autodestruction qui évite aux Daleks d’être capturés ou leur permettent d’expier leur échec.

Et enfin pour terminer l’armure, une protection dissimule le moteur, les générateurs anti-gravité et les stabilisateurs gyroscopiques qui permettent aux Daleks de glisser sur n’importe quel surface, même les escaliers.

L'armure des Daleks
L'armure des Daleks en dalekanium - © BBC

Le vaisseau Amiral Dalek

Le vaisseau Amiral Dalek a servi pendant la Guerre du Temps qui opposait les Daleks aux Seigneurs du Temps. Lorsqu’ils virent que la guerre était finie pour eux, le vaisseau prit la fuite en s’échappant dans l’espace noir. À son bord se trouvait qu’un seul Dalek grièvement blessé qui deviendra par la suite l’empereur Dalek. Il décidera de récolter les êtres humains pour utiliser leur matériel génétique afin de créer de nouveau Daleks.

Le vaisseau Amiral est propulsé grâce à la rotation du dôme et de sa coque faite du même métal que l’armure des Daleks, le dalekanium. Le mouvement de rotation du dôme est créé grâce aux circuits d’impulsions électromagnétiques contenus en son cœur.

Le vaisseau Amiral Dalek
Le vaisseau Amiral Dalek - © BBC

À l’intérieur on y trouve un hangar de fabrication des Daleks qui précède les formations de combat qui attendent devant les gigantesques ouvertures des portes du hangar qui permettent à des millions de Daleks de sortir en même temps dans l’espace.

Les opérations de l’empereur Dalek sont dirigées depuis une salle fortifiée au cœur du vaisseau possédant une atmosphère respirable. C’est dans celle-ci qu’il peut passer en revue les prisonniers humains afin de sceller leur sort en choisissant ceux qui serviront à créer de nouveau Dalek. Sur les millions de cellules qui composent le corps humain, seulement l’une d’elles les intéresse pour créer de nouveau membre.

Le vaisseau Amiral Dalek sera détruit avec toute sa flotte par Rose Tyler lorsque celle-ci regardera dans le vortex du Temps au cœur du TARDIS.

Le culte de Skaro

Le culte de Skaro autour de l'Arche de Genesis
Le culte de Skaro autour de l'Arche de Genesis - © BBC

Ordre secret dirigé par quatre Daleks, le Culte de Skaro est composé de Dalek Sec, Dalek Thay, Dalek Jast et Dalek Caan et a pour rôle de penser comme leurs ennemis pour trouver de nouvelles façons de les exterminer. L’empereur Dalek demandera à Sec de trouver une nouvelle façon de créer des Daleks et c’est lui qui aura l’idée de combiner les Kaleds et les Humains dans ce qu’il appelle l’expérience finale. Contrairement aux autres Daleks, les membres du culte ressentent certaines émotions, comme d’autres formes de vie. Ils ont également un instinct de survie qui leur est propre, chose dont ne sont pas équipés les Daleks initiaux.

Afin de créer la nouvelle race Dalek que l’empereur demande, Sec doit fournir une puissante source d’énergie composée de rayon Gamma. Ayant la maîtrise du Temps comme le Docteur, il remonte en 1930 à New York pour construire un canaliseur qui attirera l’énergie émise par l’éruption solaire : l’Empire State Building.

Une fois la source d’énergie emmagasinée suffisante, Dalek Sec n’hésite pas une seule seconde à tester ses expériences sur lui-même et fusionne avec M. Diagoras, un humain qu’il croit ambitieux, haineux, agressif et pense qu’il deviendra comme lui. Mais il découvrira bien malgré lui que Diagoras possédait aussi des émotions positives. Il décidera donc que les nouveaux Daleks devront retrouver leurs émotions, aussi bien positive que négative pour exister.

Dalek Sec après sa fusion avec M. Diagoras
Dalek Sec après sa fusion avec M. Diagoras - © BBC

À Hooverville, dans les bidonvilles de New York, Sec fera la rencontre de Solomon, le chef des exclus qui tentera de lui tendre la main avant de finalement se faire exterminer. Ce sera la première fois qu’il éprouvera de la compassion. Mais les Daleks Thay, Jast et Caan visent la suprématie et s’humaniser en ressentant des émotions n’est pas compatible avec leur quête. Donc lorsque Sec en faisant preuve de compassion décidera de sauver la vie du Docteur, les autres membres du Culte de Skaro l’extermineront.

Mais en créant sa nouvelle race de Dalek, quelques gènes de Seigneur du Temps se sont mélangés à l’ADN des Daleks Humains qui se rebelleront avant de finalement être exterminés. Mais dans leurs morts ils entraîneront les Daleks Thay et Jast.

Dalek Caan étant le seul survivant du Culte de Skaro ainsi que le dernier Dalek dans tout l’univers, il lancera une disparition temporelle d’urgence avant de finalement s’enfuir.

L’empire de Davros

Dalek Caan, le seul survivant du Culte de Skaro, est devenu fou en se téléportant en pleine Guerre du Temps pour sauver Davros. Cette expérience lui a apporté le don de prophétie.

Pour Davros, toute coopération inter-espèces est impossible et seule la race Dalek doit survivre. Et pour arriver à ses fins, il met au point la bombe de réalité. Une bombe qui fait disparaître les champs électriques qui assurent la cohésion des atomes et dissous la réalité elle-même. Pour arrivé à ses fins, Davros téléporte 27 corps célestes dont la Terre, Adipose 3, Pyrovillia, Callufrax Mineur, Jahoo, Shallacatop, Femme-en-larmes, Clom et la Lune Perdue de Poosh jusqu’à la cascade de Méduse, avec le Creuset Dalek en son centre. Elles deviennent ainsi un transmetteur capable de diffuser la longueur d’onde de la bombe de réalité.

Le Dalek suprême est chargé d’activer la bombe de réalité. Et bien qu’il ne soit pas conçu pour avoir des émotions, il éprouve de la fierté en pensant avoir triomphé du Docteur. Mais il finira par se faire tuer par le capitaine Jack Harkness, avant que l’incarnation du Docteur mi-humain, mi-seigneur du temps ne fasse exploser Davros et anéantisse son projet.

L’arche de Genesis

En tentant de récupérer l’énergie d’une perturbation spatiale au-dessus de Londres, l’institut Torchwood ouvre sans le savoir une brèche entre les dimensions. Il en sort un sinistre sphère en métal. Le Docteur reconnaît aussitôt un vaisseau void, qui contient l’arche de Genesis. Certain que cela ne présage rien de bon, le Docteur supplie Torchwood de le renvoyer dans la brèche.

Le vaisseau void abrite un sinistre sarcophage, l’arche de Genesis, qui possède une technologie transdimensionnelle similaire à celle du TARDIS. Pendant la Guerre du Temps, l’arche a servi à emprisonner par millions les pires ennemis des Seigneurs du Temps : les Daleks.

L'arche de Genesis
L'arche de Genesis - © BBC

Lorsque l’arche s’ouvre, le Docteur comprend enfin ce que voulait dire les Daleks à propos de « science des Seigneurs du Temps ». Comme le TARDIS, l’arche est plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elle a servi de prison aux millions de Daleks capturés pendant la Guerre du Temps.

Rose et Mickey voient l’arche de Genesis et quatre Daleks (le culte de Skaro) sortir du vaisseau void. Les Daleks doivent les garder en vie, car l’ADN d’un voyageur du temps est la clé qui ouvre l’arche. En tant que voyageurs du temps, Rose et Mickey absorbent les radiations de l’univers, la source d’alimentation de l’arche. Quand les Daleks affrontent les Cybermen dans la salle de la sphère, Mickey se retrouve projetée contre l’arche et l’active sans le vouloir.

Dès que le vaisseau void s’ouvre, les Daleks détectent la présence des Cybermen. Il s’ensuit une discussion historique, car les deux races rivales, qui ne s’étaient encore jamais croisées, refusent de se présenter l’une à l’autre. Une bataille spectaculaire commence entre les légions daleks de l’arche de Genesis et les Cybermen du monde parallèle. Le commandant Dalek Sec ordonne à ses troupes d’exterminer toute vie dans Canary Wharf, mais la suprématie des Daleks ne dure pas. Le Docteur rouvre la brèche qui aspire presque tous les Daleks et les Cybermen dans le void (le néant).

L'arche de Genesis entouré du Culte de Skaro
L'arche de Genesis entouré du Culte de Skaro - © BBC

L’asile des Daleks

Sur une planète enneigée au fin fond de l’espace sont emprisonnés les Daleks les plus dangereux de l’univers. Même leur propre race redoute leur folie. Cette planète-asile est protégée par un champ de force qui a été endommagé par le crash d’un vaisseau spatial.

L’asile, qui s’étend jusqu’au noyau de la planète, est rempli de millions de Daleks blessés au combat qui sont en état de stase. L’équivalent dalek des soins intensifs abrite les survivants enragés de conflits sur des planètes telles que Spirodon, Kembel, Aridius, Vulcain et Exxilon. Autrement dit, ce sont les Daleks qui ont survécu à une rencontre avec le Docteur et qui ne vont pas l’accueillir à bras ouverts.

Artwork de l'Asile des Daleks
Artwork de l'Asile des Daleks - © BBC

De peur que les Daleks déments s’échappent et se retournent contre leurs geôliers, le parlement des Daleks prend une mesure désespérée en demandant l’aide du Docteur. Le parlement des Daleks est un immense vaisseau spatial lourdement armé et protégé par une flotte de soucoupes volantes. À leur arrivée, le Docteur et ses amis sont d’abord enfermés dans une cellule juste sous la grande salle où le Premier ministre dalek préside sur d’innombrables rangées de Daleks en bronze. Le vaisseau-parlement est équipé d’un rayon à gravité assez puissant pour pénétrer le champ de force de l’asile. Il catapulte le Docteur, Amy et Rory sur la planète à une vitesse incroyable et amortit leur chute pour éviter qu’ils se blessent.

Afin de capturer le Docteur et ses amis, le parlement dalek utilise des esclaves humanoïdes qui ont été conditionnés pour servir leurs maîtres sans poser de question. Lorsque l’un de ces pantins est activé, une tige oculaire sort de sa tête tandis qu’un canon puissant jaillit de leur paume.

Le parlement des Daleks
Le parlement des Daleks - © BBC

Ironsides

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Grande-Bretagne est désespérée face aux incessants bombardements. Mais le professeur Bracewell a inventé des robots avec une puissance de feu supérieure à toute autre arme humaine : les Ironsides. Destructeurs, mais obéissants, ce sont de parfaits soldats en apparence. Mais en fait, ce sont des Daleks ayant mis au point une stratégie complexe pour piéger le Docteur.

Professeur Bracewell et Winston Churchill
Professeur Bracewell et Winston Churchill - © BBC

À l’exception du Docteur, tout le monde croit que les Ironsides sont des robots obéissants inventés par le professeur Bracewell. Ces terribles machines de guerre font tout pour duper les humains (en allant jusqu’à leur servir le thé) et n’ont aucun mal à abattre les avions ennemis en plein vol.

Le Premier ministre Winston Churchill pense d’abord que le projet Ironside est trop beau pour être vrai, mais il ne tarde pas à mesurer le potentiel de ces machines à tuer qu’il a très envie d’utiliser. Il s’en sert pour abattre des avions nazis et refuse d’écouter le Docteur. Il ne trouve aucun défaut aux robots obéissants de Bracewell.

Le Docteur ne croit pas un instant à la docilité des Ironsides. Énervé, il attaque l’un d’eux en répétant qu’il est le Docteur et qu’ils sont des Daleks. Les Ironsides révèlent alors la vérité : ce sont des Daleks et ils attendaient le témoignage du Docteur pour passer à la prochaine étape de leur plan.

Daleks nouvelle génération

Voilà des millénaires, les Daleks ont semé dans l’univers des Progéniteurs contenant l’ADN de Davros. Ils en ont perdu la trace, et les Progéniteurs sont devenus une légende. Mais, dans un vaisseau abîmé, trois Daleks ont survécu avec l’un de ces appareils mythiques. Le Docteur l’active sans le vouloir, provoquant l’apparition d’une nouvelle génération de Daleks.

Plus grands et plus puissants que les Daleks précédents, ces nouveaux super-Daleks ont l’intention de créer une armée plus vaste, plus dangereuse et plus rusée que jamais. Les cinq premiers sont des Daleks familiers, mais entièrement repensés : le Dalek suprême blanc, le scientifique orange, le stratège bleu, l’éternel jaune et le drone rouge. Contrairement aux impurs, les Daleks nouvelle génération ont un vrai œil irrigué par du sang derrière leur tige oculaire.

Afin de survivre pendant des millénaires, les trois Daleks protégeant le Progéniteur ont été contaminés par d’autres ADN. Ils ne sont donc plus purs. Après avoir permis l’apparition de la nouvelle génération de Daleks, ils se soumettent de leur plein gré à l’extermination, car cette terrible race ne tolère aucune impureté.

Les Daleks nouvelle génération
Les Daleks nouvelle génération - © BBC

Le progéniteur

Conçu pour conserver un ADN dalek très pur, le Progéniteur est la clé de la renaissance des Daleks. Mais parce qu’il ne reconnaît pas les Daleks impurs, ces derniers ne peuvent pas l’utiliser. Ils imaginent donc un plan pour utiliser le témoignage du Docteur. Celui-ci, en attestant que ce sont bien des Daleks, déverrouille et active l’appareil.

Le Progéniteur
Le Progéniteur - © BBC

Les Daleks envahissent la Terre

Vers 2150-2180, le Docteur retourne sur Terre pour découvrir un véritable champ de bataille où les humains tentent de se rebeller contre les Daleks qui ont pris le contrôle de la planète. Pour aider dans leurs tâches, les Daleks construisirent des humains « robotisés », les Robomen, qui étaient l’une des plus grandes menaces pour la résistance.

Un Robomen
Un Robomen du film The Dalek Invasion of Earth - © BBC

Le jour des Daleks

Suite au voyage dans le temps d’humain pour empêcher la création des Daleks, une réalité alternative se créer dans laquelle les Daleks utilisent des Ogrons comme homme de main.

Les Ogrons de Day of the Dalek
Les Ogrons de Day of the Dalek - © BBC

La mort des Daleks

Face à la menace des Exxilons, les Daleks n’ont pas d’autres choix que de s’allier avec le Docteur et des Space Marines pour affronter leur adversaire. En effet, les Exxilons ont une facilité déconcertante pour détruire les Daleks.

Les Exxilons, créature féroce capable de tuer un Dalek en un rien de temps
Les Exxilons, créature féroce capable de tuer un Dalek en un rien de temps - © BBC

La genèse des Daleks

Renvoyé sur Skaro pour détruire les Daleks avant leur création, le Docteur rencontre Davros et le général Ravon et tente de les convaincrent de ne pas mener à bien leur plan. Mais Davros refuse. Finalement, le Docteur se résout également à tuer tous les nourrissons Dalek, car comme Davros lui dit, « ce serait un génocide et les seigneurs du temps seraient alors aussi mauvais que les Daleks ».

Mais malheureusement pour le Docteur, sous la torture il a divulgué toutes les rencontres faites avec les Daleks et comment il les a toujours vaincus. C’est certainement à partir de ce moment-là que les Daleks ont eu une haine millénaire pour le Docteur et les Seigneurs du Temps.

Davros dans Genesis of Dalek
Davros dans Genesis of Dalek - © BBC

Doctor Who
Ecrit par le
Sources :
L'encyclopédie Illustrée Doctor Who | Doctor-Who.fr

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus