Begotten et Antichrist Superstar de Manson complémentaire ?

Culture Vidéo Écrit par le

Si vous suivez régulièrement le site, vous avez dû voir que je conseillais un film nommé Begotten pour Halloween. Et bien saviez-vous qu'il était synchroniser avec l'album Antichrist Superstar de Marilyn Manson ?


Qu'est-ce que la synchronicité ?


La synchronicité, comme son nom l'indique, consiste à coordonner deux éléments ensemble pour qu'ils travaillent conjointement sur une durée donnée ou infini.

Il est possible de synchroniser plusieurs éléments comme l'heure de deux montres, des horloges, des machines mais aussi des albums avec des films. Le cas le plus couramment employé est l'album de Pink Floyd "Dark side of the Moon" et le film "Le magicien d'OZ".
Même si ce terme est peu employé puisque récent, il existe bel et bien. Je ne l'ai pas inventé.


Begotten et Antichrist Superstar !


L'un des points communs que l'on peu de suite nommer entre ses deux médias est E. Elias Merhige, le réalisateur du film en 1991 et réalisateur du clip "Cryptorchid" d'Antichrist Superstar.







Begotten


Comme dit plus haut, Begotten est un film d'avant garde réalisé par E. Elias Merhige en 1991. Filmé en noir et blanc saturé et sans aucun dialogue dont l'intrigue commence par un dieu mourant, se donnant la mort en s'étripant. La scène est aussi sanglante qu'inquiétante. Après sa mort, Mère Nature émerge de ses restes, et s'imprègne de la semence du Dieu mort. Elle donne finalement naissance au Fils de la Terre, un mortel. Il est abandonné et ensuite découvert par un groupe de nomades.
Les nomades prennent le Fils de la Terre avec eux, et ils perçoivent la régurgitation des organes de son corps comme un dons miraculeux. Comme les nomades commencent à vouloir le tuer et le brûler, Mère Nature se re-matérialise pour le sauver. Les nomades la frappe, la viol et l'assassine. Un groupe de personnages qui pourraient peut-être être identifiés comme des nomades morts arrivent, ils démembrent le corps de Mère Nature et du Fils de la Terre pour finalement les enterrer côte à côte. Le lieu de l'enterrement devient finalement luxuriant avec une croissance floral et où l'eau s'écoule.

Le film est violent et montre des scènes gore et de viol et est difficilement regardable par ceux qui ne supportent pas le sang. Il raconte la naissance de la vie sur Terre de façon bien macabre. Si vous avez vu le film, vous pourrez remarquer que des passages sont présent dans le clip "Cryptorchid".


Antichrist Superstar


L'album de Marilyn Manson est sorti le 8 octobre 1996 et est divisé en trois actes bien distinct :


Acte 1 : The Heirophant
  • Irresponsible Hate Anthem
  • The beautiful people
  • Dried Up, Tied and Dead to the World
  • Tourniquet

Acte 2 : Inauguration of the Worm
  • Little Horn
  • Cryptorchid
  • Deformography
  • Wormboy
  • Mister Superstar
  • Angel with the Scabbed Wings
  • Kinderfeld

Acte 3 : Disintegrator Rising
  • Antichrist Superstar
  • 1996
  • Minute of Decay
  • The reflecting God
  • Man that you Fear
  • 17 à 98. Piste silencieuse de quelques secondes
  • Empty sounds of Hate

Le groupe décrit dans cet album comment un ver naît puis devient un homme, puis un surhomme à l'image de celui de Nietzsche, incarné par la figure de L'Antéchrist qui, ayant atteint la divinité, doit mourir pour enfin renaître.

La synchronicité entre les deux oeuvres


Sans compter les 82 titres de silence de l'album mais en comptant la 99ème pistes, l'album fait en tout 71 minutes 44 secondes soit la durée totale du film de Merhige. Si vous regardez Begotten en sourdine en mettant l'album Antichrist Superstar, vous vous apercevrez que tout est bien synchronisé.

Voila ce que l'on peut noter :
  • Le suicide de Dieu se produit pendant les deux pistes d'ouverture, "Irresponsible Hate Anthem" et "The Beautiful People". Des images lors de la deuxième piste correspondent à la sensation décrite de la chanson et rappelle le clip original.
  • La scène où la Terre Mère s'imprègne du sperme du Dieu mort coïncide avec les paroles : "Je serai votre amant. Je le serai toujours" ("I'll be you're Lover. I'll be Forever") de la chanson "Dried Up, Tied, and Dead to the World ".
  • Le cercueil du défunt Dieu disparaît au moment précis où Manson chante "Je n'ai jamais voulu que ça se termine comme ça"(“I never wanted it to end like this”) de "Tourniquet".
  • Quand le Fils de la Terre naît et commence à se tordre sur le sol, "Little Horn" commence.
  • Alors que commence "Cryptorchid", les nomades commencent à glisser de la terre dans le fil ombilical du Fils de la Terre.
  • Comme les nomades commencent à accepter avec enthousiasme les cadeaux du fils de la Terre, Manson chante avec justesse : "Levez-vous comme le plus doux ange, vous abattre comme une pute" - une analogie raccord et préfigurant le destin du Fils de la Terre.
  • Quand le Fils de la Terre régurgite ses organes, Manson chante : "Je me fais malade, juste pour vous empoisonner" de la musique "Angel With The Scabbed Wings".
  • Juste avant la chanson-titre de l'album, les nomades prennent conscience du retour de la Terre-Mère. Elle est frappée par les nomades, et elle tombe, la musique commençant au moment précis où elle touche le sol.
  • Le viol de la Terre-Mère se passe pendant la chanson "Antichrist Superstar". Une des paroles de la chanson était: "Vous êtes ce que vous devez craindre", et les nomades dans le film représentent "l'humanité". Manson est toujours actif sur l'utilisation de symbolisme prophétique comme des métaphores de la société. Veut-il dire que, parce que l'humanité viol la Mère de la Terre, qu'elle est, par nature, l'Antéchrist ?
  • La Mère de la Terre meurt quand "Antichrist Superstar" se termine à la phrase "Quand vous souffrez, sachez que je vous ai trahis ..."(“When you are suffering, know that I have betrayed you…”)
  • Le démembrement et les funérailles de la Mère de la Terre ont lieu pendant la chanson "The Minute of Decay".
  • L'instant d'après on verra le Fils de la Terre sur les paroles "Je suis allé à Dieu, juste pour voir, et je cherchais en moi ..."("I went to God just to see, and I was looking as me…") de "The Reflecting God".
  • Lorsque les nomades Morts reviennent en fin de compte, le deuxième refrain de "The Reflecting God" joue, correspondant aux phrases : "Quand je suis Dieu tout le monde meurt" et "Chaque chose que je vous montre est un morceau de ma mort".(“When I’m God everyone dies, Each thing I show you is a piece of my death.”)
  • Quand les restes du Fils de la Terre sont enterrés, Manson chante: "Priez car votre vie était juste un rêve." ("Pray your life was just a dream.")
  • L'écran devient noir lorsque Manson chante : "Il n'y a plus personne pour vous entendre crier." de "Man that you fear" ("There’s no-one left to hear you scream.")

Certes, tout ceci ne pourrait être qu'une coïncidence mais si vous avez vu le film et écoutez l'album, vous serez d'accord avec moi pour dire que c'est quand même un peu gros pour l'être. Manson ne s'étant jamais exprimé à ce sujet, nous ne connaîtrons peut-être jamais la réponse.


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus