IRL - Quicksilver, The Flash, et les lois de l'aérodynamisme...

IRL Écrit par le

Si vous êtes fans de super héros -en films ou en comics- ne vous êtes-vous jamais posé de questions sur le réalisme de leurs pouvoirs ? Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il adviendrait, en réalité, si Superman, The Flash, Iron Man ou même Spider-Man existaient ?

Il y a quelques temps, en regardant une vidéo de LinksTheSun sur les motifs des films de super-héros, l’un des aspects qu’il aborde m’a quelque peu intriguée. Dans un des points de son « top 20 », il évoque le problème de réalisme des films de super-héros, et l’oubli (trop récurrent) des lois de la physique. Aussi, il émet rapidement l’hypothèse que, si des héros comme The Flash ou Quicksilver existaient vraiment, leur seul passage serait capable de soulever des personnes, voire même des voitures, et provoquer de nombreux dégâts, à cause de leur vitesse hors du commun. De ce fait, alliant ma passion pour les super-héros à ma curiosité scientifique, j’ai décidé de… calculer à quel point ces héros pourraient faire des dégâts avec leur vitesse surhumaine !

Ezra Miller dans le rôle de Barry Allen/The Flash

Il ne s’agit évidemment pas de faire ici un cours scientifique, mais simplement d’allier deux « passions » qui me sont chères et d’imaginer ce qu’il en serait, si tout cela était réel. Les faits et calculs scientifiques sont, forcément, simplifiés, mais l’idée est de se rapprocher le plus possible de la réalité, et, ainsi, d’avoir une idée de ce que l’existence d’un tel super-héros causerait.

De ce fait, en recherchant sur Wikipédia et d’autres sites scientifiques, j’ai appris qu’en aérodynamique, la capacité d’un objet en mouvement à déplacer de l’air sur son passage (qui est directement liée à la force qui s’oppose à son mouvement) s’appelle la traînée (décidément, le premier surnom de The Flash lui allait comme un gant !). Pour être plus claire, ce cher Wiki nous dit ceci : « En mécanique des fluides, la traînée est la force qui s'oppose au mouvement d'un corps dans un fluide, soit, en automobile, la force qui s'oppose à l'avancement du véhicule dans l'air. » Et cela suppose évidemment la force déplacée autour de ce corps en mouvement.

La formule (basique) pour calculer la traînée d’un objet (comme un homme ou une voiture, car en aéronautique la formule est légèrement différente) est la suivante :

Formule de la force de la traînée

Ainsi, j’ai décidé de calculer la traînée produite par The Flash et Quicksilver (en prenant grossièrement les maître-couples de Grant Gustin et Evan Peters, les acteurs les plus connus de ces deux personnages).

Selon les comics et les films/série, on dit qu’ils se déplacent à la vitesse de la lumière (soit 299 792 458 m/s). Mais, comme je laisse quand même une certaine marge à la physique (qui nous dit que rien ni personne ne peut égaler cette vitesse), on va dire qu’ils se déplacent « presque » à la vitesse de la lumière, soit, admettons 299 000 000 m/s (c’est déjà très correct pour un être humain…).

La masse volumique de l’air est, en général, de 1,293.

Comme je n’ai malheureusement pas pu rendre visite à ces deux acteurs pour les mesurer, je me suis fiée à ce que dit Internet sur leur physionomie.

Maître-couple de Grant Gustin : 1,9m x 0,85 x 0,60m = 0,969

Maître-couple de Evan Peters : 1,8m x 0,85 x 0,60m = 0,918

La Cx est basiquement égale à 1,2 (c’est, en tout cas, celle estimée pour Usain Bolt !)

De ce fait, pour The Flash, Fx = 299 000 000 x 1,293 x 0,969 x 1,2 = 449 546 620.

Pour Quicksilver, Fx = 299 000 000 x 1,293 x 0,918 x 1,2 = 425 886 271.

Quicksilver, dans les films X-Men

Aussi, comme ces chiffres ne doivent pas signifier grand chose pour vous (pour moi non plus, je vous rassure), on peut faire par comparaison. Un avion de tourisme banal (prenons l’A380, par exemple) a une trainée d’environ 1 000 000, en vitesse de croisière. On peut facilement doubler le chiffre, pour ce qui concerne un avion de chasse (vous savez, ceux qui dépassent le mur du son ?). On peut difficilement s’imaginer pouvoir rester debout à côté d’un avion qui décolle, et pour être honnête, une voiture ou même un camion seraient facilement balayés sur son passage (qu’il s’agisse d’un avion de tourisme ou de chasse, d’ailleurs).

De ce fait, il semble évidemment que si The Flash ou Quicksilver existaient vraiment, ils ne pourraient pas se permettre de se déplacer à travers une ville ou dans des bâtiments. Leur traînée serait trop forte et balaierait tout sur leur passage (et pas seulement quelques feuilles de papiers, contrairement à ce que nous montre la série The Flash !). « In Real Life », Barry Allen ferait d’énormes dégâts en se déplaçant dans les rues de Central City, et Quicksilver ne pourrait pas simplement déplacer ses camarades X-Men sans détruire la moitié du château de Xavier...

Fan-art de The Flash

Maiiiis néanmoins, je ne suis pas là pour vous déprimer ou vous dire que les super-héros n’ont aucun sens. Pour moi, les comics et les films (ou séries) les concernant sont une source de plaisir et de détente, un univers d'imaginaire immense et fascinant. Alors, je ne leur reproche en rien leurs petits « écarts » de réalisme. Cet article visait seulement à essayer, de manière humoristique, d’imaginer ce qu’un homme pouvant courir à une telle vitesse provoquerait, s’il existait vraiment !

Bon allez, je vous laisse sur cette petite vidéo de Quicksilver, et j'espère vous retrouver bientôt dans un nouveau IRL !



 


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus