Tokyo Ghoul Tome 2 : vis ma vie de Goule

Manga Écrit par le

Après un premier tome violent et destructeur, la suite de Tokyo Ghoul se doit d’être à la hauteur du prélude de l’histoire de Ken Kaneki et c’est le cas avec ce second tome.


Attention : Risque de spoiler

Alors que le premier tome se terminait sur Ken Kaneki qui apprenait qu’il appartenait désormais aux deux espèces, humains et goules, et qu’il devrait vivre dans les deux ainsi que travailler pour se fondre dans la masse, on retrouve le jeune Ken qui travaille désormais à « L’antique » alors qu’une importante menace pèse sur la ville et sur les goules : les Colombes.

Dans ce second tome toujours créé par Sui Ishida, on ne traite plus des Goules comme une menace sur le monde des humains, mais à contrario, de la menace des humains sur celle des goules. L’intérêt de suivre un personnage mi-homme/mi-goule est que l’on peut s’intéresser au point de vue des deux camps. C’est le cas dans ce tome 2 qui montre la menace humaine, représentée par les deux inspecteurs des Colombes qui recherchent activement deux goules femmes pour une enquête. Sadique et vicieux, ses deux inspecteurs ne tarderont pas à créer la panique dans le quartier de Ken Kaneki qui ne traînera pas à se retrouver à devoir choisir entre jouer profil bas ou attaquer de plein fouet. C’est également l’occasion pour découvrir une nouvelle facette de la personnalité de Toka qui était froide et sans scrupule dans le premier tome.

En plaçant le récit du côté des goules montrant ainsi leurs quotidiens pendant qu’elles apprennent à Ken ce que sera sa nouvelle vie, on plonge avec joie et sans retenu dans ce nouveau monde qui s’insère secrètement dans le notre et nous permet de voir les limites de cette cohabitation « pacifique » et de voir un semblant de haine raciste des humains envers les monstres dévoreurs de chair qui ne sont pas tous des tueurs au contraire. On apprend que certaines goules sont incapables de chasser pour se nourrir. C’est pour cela que des missions sont organisées afin d’aller récupérer les corps de gens qui se suicident. Comme cela leurs corps ne serviront pas à rien. Et bien que nous plongeons dans une histoire parfaitement horrifique. Ce nourrir de corps est en soi complètement horrible, en tant que lecteur nous l’acceptons plus facilement en comprenant le calvaire que vît Ken qui ne peut plus manger autre chose que ça.

Bonne appétit
Bonne appétit - © Glénat

Toujours aussi psychologique, le second tome de Tokyo Ghoul nous entraîne rapidement dans les méandres de la vie d’une goule confronter aux humains alors que c’était l’inverse dans le premier. On finissait rapidement par détester les goules en se demandant ce que l’on ferait si l’on devenait la chose que l’on hait le plus et cette fois-ci c’est l’inverse. C’est envers les humains qu’on éprouve de la haine quand on voit les actes horribles perpétrés sur des goules qui n’avait pourtant rien fait, jamais rien fait de mal de toute leur vie, mais également rien demandé à ce moment-là si ce n’est rentré à la maison. Et ceci est la force de Sui Ishida qui réussit à nous immerger dans son univers tout en nous faisant sentir à la fois humain, mais également goule, avec la seule envie qu’une trêve, qu’un compromis soit trouvé entre les deux espèces. Mais en tant qu’humain, je sais d’avance qu’il y aura toujours des goules pour chasser les hommes et inversement et c’est là également tout le suspens de l’histoire de Ken. Qu’adviendra-t-il des goules pacifistes ? Après tout, elles sacrifient régulièrement des humains qui n’ont rien demandé à personne, mais toute ne sont pas pareil. Quel sera l’avenir de la relation Goule/Humain et, bien que Ken Kaneki ne soit pas la pierre angulaire de ce second tome, quel rôle jouera-t-il du fait d’être le mélange des deux espèces ? Réussira-t-il à réunir les deux sous un même drapeau ? La réponse se trouvera très certainement dans la suite des évènements.

19/20
Les Plus
  • Les dessins
  • L'histoire originale et réaliste
  • La psychologie qu'a instaurer Sui Ishida
Les moins
  • Un tome trop court. On en veux plus !
Un super second tome qui continue avec brio l'histoire du jeune Ken Kaneki qui continue sa transformation en goule et le changement de regard qu'il porte sur le monde. Un régale !
Greg

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus