Mesurer la douleur ? C'est désormais possible

Science Écrit par le 1 min

Lorsque quelqu'un est inconscient et qu'il nécessite des soins, il est extrêmement difficile de quantifier son niveau de douleur. En partant de ce constat, la société marseillaise IDMed a mis au point un pupillomètre qui permet de quantifier précisément la douleur des patients inconscients.

L'Algiscan, présenté jeudi dernier par l'IDMed, est un appareil permettant d'évaluer le niveau de douleur d'un patient par simple lecture de sa pupille. Il analyse le réflexe de dilatation pupillaire grâce à un stimulateur nociceptif (les nocicepteurs sont les nerfs de la douleur) permettant ainsi aux anesthésistes d'affiner précisément le dosage d'analgésique.

L'intérêt du pupillomètre est évident dans les cas de patients dans l'incapacité de communiquer car il permettra au corps médical d'ajuster avec précision les doses d'analgésique à administrer.
Cet appareil est d'ores et déjà disponible dans trois hôpitaux français : l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, l'hôpital Lariboisière à Paris et le CHU de Grenoble en Isère.

AlgiScan

 


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus