Réédition de One Piece

Manga Écrit par le

Bonne nouvelle pour les collectionneurs de manga. Glénat réédite les 20 premiers tome de la saga One Piece qui sortirons en parallèle au tome 67 qui paraitra en juillet. Cette édition "originale" se rapprochera de la version d'origine (japonaise). Pour le moment nous n'avons pas d'indication sur le prix final du tome. Cette réedition fait suite au licenciement du traducteur initial Sylvain Chollet des premiers tomes jusqu'au 61, car ce dernier souhaitait toucher plus de royalties. 

Glénat a eu envie, suite à ce licenciement, de trouver un traducteur qui serait plus proche des textes originaux de Eiichiro Oda.
Voici un extrait de l'interview de Stéphane Ferrand, le directeur éditorial de Glénat : 

"Beaucoup de titres changent de traducteur en cours de route et ce, quasiment chez tous les éditeurs, pour des raisons aussi diverses que variées. Donc c’est un fait assez banal. D’un point de vue éditorial, le changement de traduction, pour sa part, répond à une volonté de rétablir l’ensemble des noms et termes originaux. En effet, le premier traducteur avait à l’époque déterminé des noms de personnages et d’attaque différents des Japonais, un peu à l’instar de ce qui avait été jadis effectué sur Dragon Ball. Et comme pour Dragon Ball, notre souci a été de coller à la version originale et aux choix de l’auteur. De plus, One Piece se propose aujourd’hui en dessin animé à la TV (sur MCM et D8), lequel propose les véritables noms et termes japonais. On ne pouvait ainsi continuer avec les noms francisés, puisque la popularisation audiovisuelle se recrutait autour des termes japonais. Nous avons donc choisi de reprendre l’ensemble des volumes de la licence pour rétablir une fois pour toute une version plus proche de la version originale."

Voici la pochette du premier tome qui sera réedité

one piece reedition

N'hésitez pas à partager cette news ou à en parler sur le forum !!


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus