Rentrée des séries 2016 : petit récap des nouveautés !

Série Écrit par le 34 min

Cette année encore, la rentrée et sa vague de nouvelles séries s’annonce remarquable. Entre super-héros, fantastique, science-fiction et horreur, l’automne va être une saison explosive !

S’il y a bien une chose que l’on doit à la rentrée des classes, c’est le retour des séries, mais aussi la sortie de toutes nouvelles séries. Chaque année, les réalisateurs et les chaînes de télévision se démènent pour nous éblouir, et, en général, leurs créations voient le jour à l’automne. Le froid arrivant, il est évident que passer du temps devant une série ou un film en sirotant un chocolat chaud (ou un café, pour les plus courageux !) devient l’une de nos activités favorites. Certaines séries nous surprennent, d’autres nous déçoivent, mais la majorité d’entre elles sont très, très attendues. Faisons donc le tour de ce qui nous attend, pour cette fin d’année…

Luke Cage, la nouvelle bombe de Marvel et Netflix ! « You want some ? »

Image promo de Luke Cage saison 1
© Marvel Television/Netflix - Tous droits réservés

Après le succès fulgurant de Daredevil et Jessica Jones -qui reprennent en 2017-, Marvel et Netflix se lancent dans le projet Luke Cage. Le personnage, révélé dans la première saison de Jessica Jones, semble avoir suffisamment séduit le public de Netflix pour être lancé dans sa propre série. Au Comic Con de San Diego, en juillet dernier, le tout premier trailer de la série a été dévoilé et les fans paraissaient déjà accrocher au héros indestructible.

Aussi, vu la qualité des séries Marvel/Netflix déjà existantes, nous attendons beaucoup de cette nouveauté. Tout comme nous sommes déjà impatients de voir The Defenders, Iron Fist et The Punisher, dont la diffusion est programmée pour 2017. Il semblerait qu’un nouveau héros débarque à New York, et qu’il va tout remuer sur son passage. Loin du côté psychologique de Jessica Jones, et de la tournure presque politique que prend parfois Daredevil, Luke Cage va illustrer un tout autre aspect de la ville et, ainsi, une manière encore différente d’aborder le genre du « super-héros ».

Le synopsis de la série reste très discret quant à son contenu, ne révélant que la base de l’intrigue : « Suite à une expérience qui lui a donné une force surhumaine et une peau indestructible, Luke Cage s’est réfugié à Harlem et va devoir choisir d’utiliser ou non ses pouvoirs pour combattre le crime. » Mais, heureusement, les trailer nous donnent déjà le ton de la série. Luke Cage est une force de la nature, et cela correspond à son caractère : il est franc, direct, et juste. Comme ses coups, sa parole est directe et frappe fort. Il n’a peur de rien, et semble indestructible autant physiquement que psychologiquement. Cependant, la musique et les quelques « punchlines » que nous dévoilent les teasers révèlent aussi l’aspect un peu plus léger de la série, comme celui de son personnage. Luke est peut-être une force brute, mais il a un grand cœur et il aime plaisanter.

De plus, si ce n’est pas le plus important concernant cette série, on peut tout de même noter que les racines afro-américaines du héros importent. Dès les teasers, on comprend que cela sera mis en avant, autant dans l’ambiance, que dans l’histoire en général. Même la musique semble suivre cet aspect du personnage. De plus, Mike Colter lui-même a déclaré, lors du ComicCon de San Diego, que ça n’était pas une caractéristique négligeable de son personnage, et que, selon lui, « Le monde est prêt pour un homme noir qui résiste aux balles ». Si la couleur de peau ne doit évidemment pas définir un personnage (qu’il soit indestructible ou non), on remarque que ce côté engagé n’est pas déplaisant, et promet même de nous montrer un tout nouveau point de vue sur les super-héros.

Le premier épisode sera diffusé le 30 septembre sur Netflix, et, rassurez-vous, nous serons aux premières loges pour découvrir ce dur à cuire !



Image promo de Van Helsing Saison 1
© Marvel Television/Netflix - Tous droits réservés

Van Helsing, le retour des chasseurs de vampires

À la rentrée, la chaîne Syfy a prévu un florilège de nouveautés, et l’une des plus attendues est Van Helsing. Si le nom vous rappelle un film de Stephen Sommers, mettant en scène Hugh Jackman, Kate Beckinsale et David Wenham, c’est tout à fait normal, puisque la série, comme le long-métrage, s’inspirent de la même œuvre. Abraham Van Helsing est un personnage créé par l’auteur britannique Bram Stoker, dans son roman Dracula (1897). Ni plus ni moins que l’écrivain qui a créé le tout premier vampire, en somme. Dans l’histoire, Van Helsing aide son ami et ex-élève John Seward à lutter contre le comte Dracula, vampire assoiffé de sang qui a mordu la jeune Lucy Westenra, amie des protagonistes.

Aussi, Van Helsing est devenu l’incarnation même du chasseur de vampires (bien avant Buffy, évidemment !) et, aujourd’hui, sa légende est reprise et adaptée par Neil Labute. Malheureusement, le synopsis de la série nous laisse, lui aussi, un peu sur notre faim :

« Cinq ans après leurs avènements, les vampires dominent le monde. Vanessa Helsing, fille du chasseur Abraham Van Helsing, est ressuscitée pour diriger un groupe de survivants humains dans leur lutte contre les vampires. »

Néanmoins la vidéo de promo nous promet beaucoup d’action et une série de très bonne qualité. Le casting est fait d’acteurs peu connus, mais Kelly Overton semble à merveille porter le costume de la chasseuse de vampires et nous pouvons prévoir de très belles interprétations pour les autres protagonistes. De plus, l’héroïne semble être une figure forte et vraiment badass, prête à mener une lutte à mort contre des créatures assoiffées de sang !

La série semble se passer dans le monde moderne, loin des fourches et des pieux que côtoyait le Van Helsing de Bram Stoker, ce qui lui donne un aspect assez réaliste. L’ambiance paraît très sombre, et les vampires plutôt crédibles et effrayants. De quoi nous donner des frissons tout l’hiver, et l’envie de vérifier sans cesse si, dehors, personne n’est en train de se faire dévorer par un vampire ! (En fait, il serait peut-être bon de garder un pieu toujours sur nous, au cas où.)

Le premier épisode sera diffusé sur Syfy le 23 septembre, et nous sommes déjà impatients !



Image promo de la série Au-dela des murs saison 1
© Marvel Television/Netflix - Tous droits réservés

Au-delà des murs, la série d’horreur « made in France »

Notre pays est très peu connu pour ses réalisations d’horreur et d’épouvante, et, en général, nous allons très peu chercher dans cette partie de notre culture. Néanmoins, cette année, les réalisateurs Hervé Hadmar, Marc Herpoux et Sylvie Chanteux ont créé une mini-série fantastique, qui risque de nous faire frémir au moindre craquement de poutre ou de mur dans notre salon.

Synopsis : « Lisa travaille comme orthophoniste dans un hôpital pour enfants. Elle mène une existence asociale et morose, troublée par des rêves angoissants. Un jour, on découvre dans la maison qui fait face à son appartement le corps d’André Bainville, un homme mort depuis trente ans – un homme que Lisa ne connaissait pas, mais qui à sa grande surprise l’a désignée comme héritière. Intriguée, elle enquête sur ce mystérieux propriétaire et emménage dans la grande maison vide. Derrière les murs, des bruits étranges ne tardent pas à se faire entendre. C’est un lieu hostile et mouvant, affranchi des frontières du temps… »

Nous avons visionné un extrait du premier épisode, et nous pouvons déjà vous annoncer que nos cinéastes français semblent maîtriser l’épouvante avec autant de brio que leurs camarades américains et japonais. Pas de screamers, pas de trilles de violons endiablés, mais une ambiance à vous donner la chair de poule et un mystère aussi énigmatique qu’effrayant. Dans le court extrait qu’a diffusé la chaîne Arte sur son site, on voit l’héroïne, Lisa, découvrir un couloir menant à une porte, juste derrière le mur de son salon. Le plan est rapproché, nous permettant d’être encore plus proche du personnage, de partager son angoisse, et nous n’entendons que le bruit saccadé de sa respiration, faisant écho à notre propre appréhension. La vidéo s’arrête au moment où elle s’apprête à ouvrir la porte… et nous laisse frustrés, brûlant déjà d’en savoir plus sur cette maison et sur ses secrets !

Le premier épisode de cette mini-série sera diffusé sur Arte le 22 septembre à 20h55. Je ne sais pas vous, mais nous, on y sera !

Image promo de la série The Exorcist de la Fox
© Marvel Television/Netflix - Tous droits réservés

L’exorciste, le retour du démon Pazuzu sur petits écrans !

« L’exorciste » est réputé pour être un des plus grands films d’épouvante de tous les temps et, depuis plus de quarante ans, il est l’objet de nombreux remakes et suites, tous s’inspirant de ce chef d’œuvre. Inspiré du livre éponyme de William Peter Blatty, publié en 1971, le film reste dans les mémoires comme une véritable innovation du genre, marquant les générations qui suivirent par de belles frayeurs dans les salles de cinéma. Cette année, la Fox a décidé de réadapter l’œuvre de W. P. Blatty, mais cette fois, en série télévisée. James Slater, David et James Robinson, associés au productions Morgan Creek se sont mis à l’œuvre pour dépoussiérer cette histoire et remettre au goût du jour la possession du très célèbre démon Pazuzu.

Synopsis : « La famille Rance installée depuis peu à Chicago est témoin de manifestations démoniaques dans leur demeure bourgeoise. Angela, la mère, est persuadée que sa fille Katherine est possédée par le démon. Elle en fait part au Père Thomas. Après avoir mené ses propres investigations, le prêtre est convaincu qu’une force est à l’œuvre. Ne sachant que peu de choses en ce qui concerne les rites d’exorcisme, il décide de faire appel au Père Marcus. »

Si le film de William Friedkin est une légende, on ne peut nier que les effets spéciaux et les images avaient quelque peu « vieillis », et, malheureusement, le long métrage n’attirait plus les foules. De plus, de nombreux films sur la possession étant sortis depuis (de Possédée, à The Conjuring, en passant par les Paranormal Activity), les fans du genre avaient de nouvelles œuvres pour se donner des frissons. Or, cette année, ils risquent de se rabattre sur les petits écrans, et sur cette nouvelle série très attendue.

Le trailer officiel nous montre une Amérique des années 2000 et le thème original est repris, faisant hommage à l’œuvre de 1973. Toutefois, les images sont mises au goût du jour, et leur réalisme nous promet de bonnes soirées d’horreur. On voit d’abord la jeune Katherine possédée, puis d’autres cas de possession, et le démon semble encore plus puissant et violent qu’avant. Comme dans le film, nous suivons principalement le chemin du Père Thomas dans sa lutte contre les forces du Mal. Cependant, celui-ci paraît plus torturé et angoissé par ce qu’il voit, faisant même des rêves vraiment étranges, mais il a l’air également plus déterminé à stopper ces forces occultes.

Préparez-vous, Pazuzu revient le 23 septembre sur la FOX !



Le personnage de Candle Cove dans la série de Syfy Channel Zero
© SyFy Pictures - Tous droits réservés

Channel Zero, la série anthologie d’horreur de Syfy

Si vous aimez le concept d’American Horror Story, et avez regretté que les films « Urban Legends » ne soient pas plus nombreux que cela, vous adorerez Channel Zero. Cette série, écrite par Nick Antosca et produite par Max Landis, se concentrera sur différentes légendes, creepypasta et histoire d’horreurs en tout genre, attribuant à chaque histoire sa propre saison. Le but est donc bel et bien de former une anthologie d’horreur, regroupant les pires histoires d’épouvantes qui existent, pour le plus grand plaisir des fans du genre. La série est sous-titrée « Candle Cove », faisant référence au conte de Kris Straub, devenu une creepypasta sur le net. Vous ne connaissez pas ? Alors, faisons un petit résumé : Candle Cove était un dessin animé américain, pour les enfants, diffusés pendant les années 1970-1980. Les personnages étaient tous étranges, et la plupart des épisodes assez effrayants. En général, les personnes qui se souviennent de ce dessin animé disent qu’il était plutôt glauque, pour des enfants, et qu’il leur faisait faire de nombreux cauchemars. De plus, lors d’un épisode appelé « Screaming Episode » (littéralement « L’épisode criant »), il serait apparu une image subliminale, dévoilant un homme portant un masque d’ours (plutôt effrayant) et fixant la caméra comme s’il voulait tuer celui ou celle qui regarde l’épisode. La plupart des personnes pensent que l’Homme au masque devait être le marionnettiste ou le réalisateur de la série. Mais, la légende précise que seuls les enfants auraient pu voir cette image, leurs parents expliquant qu’ils ne voyaient rien d’étrange à l’écran.

En somme, la série débute sur une creepypasta assez glauque, et qui promet de beaux frissons ! Le (court) synopsis parle donc des « souvenirs obsédants d’un homme pour un mystérieux programme télévisuel pour enfants datant des années 1980, qu’il soupçonne de plus en plus d’avoir joué un rôle dans une série d’événements cauchemardesques et mortels de son enfance ». On peut déjà imaginer qu’on va en apprendre plus sur le mystérieux homme masqué, sur la raison pour laquelle seuls les enfants ont pu voir son image, et que cette troublante légende deviendra des plus effrayantes !

Le premier épisode de Channel Zero est prévu pour le 11 octobre sur Syfy (et non pour le 27 septembre), et décidément, cet automne va être un festival de frissons !



Image promo de la série Westworld de HBO
© HBO - Tous droits réservés

Westworld, une odyssée au Cœur de la conscience artificielle

Après l’horreur et l’épouvante, place à la science-fiction. Cette année, la chaîne HBO nous propose une nouveauté de taille : Westworld, une plongée dans le monde de la conscience et de l’intelligence artificielles, dans un décor digne des plus grands westerns. Et comme pour leur série phare Game Of Thrones, les producteurs de la chaîne ont choisi de jouer gros, avec un casting de taille : Anthony Hopkins (Hannibal, Le rite), James Marsden (X-Men, Superman Returns), Thandie Newton (Mission Impossible, 2012), mais aussi Jeffrey Wright (Casino Royale, Source Code), ou encore Evan Rachel Wood (Les marches du pouvoir, Into the Forest). En somme, HBO nous prépare encore une série grandiose, qui va nous tenir en haleine tout l’hiver !

Histoire de vous mettre un peu dans l’ambiance, voici le synopsis de la série : « Westworld est un parc d’attractions futuriste peuplé d’androïdes permettant aux visiteurs de se plonger dans l’univers de l’Ouest américain (Far West). Mais un jour, les robots commencent à se poser des questions sur l’humanité. »

Il s’agit de l’adaptation télévisuelle d’un film de 1973, Mondwest (ou « Le monde de l’Ouest »), réalisé par Michael Crichton (qui est aussi l’auteur du livre Jurassic Park et de ses suites). Ce film ayant beaucoup plu au public, la suite sort en 1976, sous le nom de Futureworld, et réalisée par Richard T. Heffron. Mais le succès n’est plus au rendez-vous. Dans les années 1980, la chaîne CBS entreprend d’adapter l’histoire sur les petits écrans, et créer la série Beyond Westworld. Malheureusement, la série est déprogrammée au bout de trois épisodes, faute d’audience. En 2002, Arnord Schwarzenegger mène le projet d’un remake du film, mais abandonne en 2003, lorsqu’il est nommé Gouverneur de Californie. En 2011, la Warner Bros envisage de poursuivre ce projet de remake, mais il ne sera jamais concrétisé.

Après avoir réalisé un épisode pilote en 2013, HBO a décidé de lancer le projet de la série. Aussi, les scénaristes et réalisateurs choisissent d’appréhender l’œuvre originale en sens inverse : en se plaçant du point de vue des androïdes. Leur projet est d’aborder les thèmes de l’humanité, de l’intelligence artificielle, et de créer une réflexion sur ce sujet qui, de nos jours, est vraiment concret. Cette fois, Jonathan Nolan (Interstellar, The Dark Knight, Le Prestige) et Lisa Joy Nolan (Burn Notice, Pushing Daisies) seront à la réalisation et à l’écriture, et la série sera produite par J. J. Abrams. De grands noms, encore, de ce côté-là, et cela ne seront pas sans nous déplaire !

Le premier épisode sera diffusé sur HBO le 2 octobre prochain, et cette nouvelle bombe de la chaîne risque fortement de concurrencer toutes les nouveautés de l’automne !



Image promotionnel de la série de NBC Timeless
© HBO - Tous droits réservés

Voyagez à travers le temps avec Timeless, la nouvelle série d’action de NBC

Si vous êtes mordus d’histoire, mais aussi de science-fiction, sachez que la chaîne américaine NBC a créé la série qu’il vous faut.

Timeless suit l’histoire d’un mystérieux criminel qui prend le contrôle d’une machine à voyager dans le temps appartenant au gouvernement américain. Le but de ce terroriste du futur n’est pas moins que de détruire l’Amérique, mais depuis le passé. Il va donc tenter de voyager à travers les époques pour réécrire l’histoire de son pays, allant d’un évènement marquant à un autre. Évidemment, une équipe est envoyée à ses trousses pour l’arrêter, avec l’ordre de ne surtout pas perturber le cours de l’Histoire.

Aussi, l’acteur Goran Vinsjic (Millenium, Cartel) sera poursuivi à travers les époques par Abigail Spencer (Rectify), Matt Lanter (90210) et Malcolm Barrett (Utopia). Aux commandes de ce projet, deux grands noms de la réalisation de série : Shawn Ryan (créateur de The SHIELD) et Eric Kripke (créateur de Supernatural).

Le pilote de la série se concentrera sur le LZ 129 Hindenburg, un gigantesque dirigeable (connu comme le plus grand dirigeable commercial jamais construit) qui s’est écrasé dans le New Jersey en 1937 après un violent incendie. La destruction de ce dirigeable allemand en territoire américain a créé de fortes tensions entre les deux pays, juste avant la Seconde Guerre Mondiale, mais aucune des deux commissions d’enquête chargées d’identifier les causes de l’accident n’ont trouvé de cause criminelle. Le dirigeable se serait écrasé simplement après avoir percuté des lignes à haute tension.

À tous les fans de voyage dans le temps et d’histoire, préparez-vous ! Le premier épisode pilote sera diffusé le 3 octobre sur NBC !



Image promo de la série Frequency de The CW
© HBO - Tous droits réservés

Changez le cours du temps avec Frequency, la nouveauté de The CW Series !

Cet automne, The CW et Netflix vous présentent Frequency, une série adaptée du film Fréquence Interdite, réalisé par Gregory Hoblit et sorti en 2000. Si le scénario de base du film est repris, le concept change quelque peu. D’abord, le personnage principal sera désormais une femme, Raimy Sullivan, incarnée par Peyton List (Legends of Tomorrow, The Flash, Smallville). Elle jouera évidemment avec la vieille radio de son père défunt un soir d’orage, et parviendra à parler avec lui par le biais des ondes.

Mais cette fois, il ne s’agira pas pour elle de prévenir son père d’un incendie. Elle va lui avouer qu’il se fera assassiner le lendemain et, ainsi, changera le cours de l’histoire. Or, cette « petite » modification du passé va bouleverser son présent, et, de ce fait, l’avenir tout entier. On le constate dans la bande annonce de la série, dans laquelle on voit que la vie de l’héroïne change profondément. Elle n’est plus policière, comme son père, mais serveuse, et découvre qu’elle a disparu depuis plusieurs années, après avoir été enlevée par un tueur en série.

Tout cela semble très prometteur pour cette nouveauté de The CW, et nous attendons avec impatience le premier épisode, donc la sortie est prévue pour le 5 octobre !



Image promo de la série Falling Water
© HBO - Tous droits réservés

Une plongée au Cœur du subconscient avec Falling Water !

Au début de l’année, USA Network a dévoilé son projet de nouvelle série pour l’automne : Falling Water, une série de science-fiction/surnaturel, qui se concentre sur l’univers des rêves. Le trailer est haletant et nous promet une série fascinante, qui risque de bouleverser notre vision des rêves !

Synopsis de la série : « Trois personnes qui ne sont pas liées se rendent compte peu à peu qu’elles rêvent trois parties différentes d’un rêve commun. Chacune de ces personnes est à la recherche de quelque chose : une petite amie disparue, un fils... Mais plus ils utilisent le monde des rêves pour avancer, plus ils découvrent que leurs visions tentent de leur dire quelque chose et que leur vraie vie est en danger. »

L’actrice Lizzie Brocheré jouera Tess, une critique de mode, David Ajala jouera Burton, le PDG d’une multinationale spécialisée dans la sécurité, et Will Yun Lee jouera Take, un agent de la police de New-York. Ces trois protagonistes devront donc trouver leur chemin dans leurs rêves communs, et tenter de ne pas mettre en péril leur vie réelle. Entre surnaturel et subconscient, ils vont devoir affronter leurs angoisses, et trouver ce qui les unit.

Le premier épisode sera diffusé le 13 octobre sur USA Network !



Image promo de la série Incorporated
© HBO - Tous droits réservés

Incorporated, le 30 novembre

L’une des dernières nouveautés séries de l’automne 2016 sera Incorporated, une co-production signée Ben Affleck et Matt Damon, qui sera diffusée sur Syfy. Ce thriller se passera dans un futur proche où les multinationales ont les pleins pouvoirs. L’intrigue se concentrera sur Ben Larson (joué Sean Teale), un jeune cadre, qui dissimule sa véritable identité afin d’infiltrer l’une de ces multinationales très dangereuses et ainsi sauver la femme qu’il aime. Mais bien assez tôt, il découvrira qu’il n’est pas le seul à cacher des secrets dont les effets pourront s’avérer mortels…

Le synopsis est plutôt énigmatique (comme la plupart des autres, d’ailleurs !) mais la série promet d’être assez innovante. La réalisation et l’écriture sont prises en charge par les frères David et Alex Pastor, amateurs du genre post-apocalyptique, et qui n’ont plus besoin de faire leurs preuves dans le monde de la Science-Fiction ou du Thriller (Infectés, Out of the Dark, Les derniers jours, Renaissance, etc). Les principaux membres du casting sont Sean Teale (Skins, Reign), Dennis Haysbert (24h chrono), David Hewlett (Stargate Atlantis et SG-1) et Ian Tracey (Continuum).

Dernièrement le président de la chaîne Syfy a dit qu’Incorporated est « exactement [le] genre de série intelligente et provocatrice, un thriller mouvementé et audacieux qui remet en question le monde dans lequel nous vivons actuellement. » De quoi nous donner envie de découvrir cet univers futuriste !

Le premier épisode sera diffusé le 30 novembre sur Syfy, et si vous n’êtes toujours pas décidés, nous laissons le trailer vous convaincre !




Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Notre sélection d’achats pour vous

Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus