The Walking Dead - Tome 2 : Cette vie derrière nous

Comics Écrit par le

Second comics, seconde saison, enfin en partie. Le tome 2 de The Walking Dead intitulé : Cette vie derrière nous fais suite au décès de Shane et prend place lors du premier hiver pendant l'ère des zombies.


/!\ Attention : Risque de spoiler /!\

À l'instar de la série TV, le second tome du comics The Walking Dead montre le premier hiver qui est seulement évoqué dans la série. Suite au décès de Shane, Rick est inquiet pour Carl et Lori lui apprend, ainsi qu'au reste du groupe qu'elle est enceinte depuis 15 jours. C'est aussi peu de temps après que Rick et son groupe rencontre Tyreese et sa fille Julie ainsi que son petit ami Chris. Ensemble, ils vont affronter l'hiver avant que Carl ne prene une balle et qu'il soit conduit chez Hershel et sa famille, évoqué dans la série mais pas encore mort dans le comics. Néanmoins, pas de trace de Beth.

Carl vient de se réveiller - © Delcourt
Carl vient de se réveiller - © Delcourt

Robert Kirkman nous entraîne encore une fois dans son univers plein de mort vivant dans lequel, l'humanité n'est pas encore réellement une menace supérieure à celle des rôdeurs. Bien qu'évoqué, l'homme n'est pas encore un loup pour l'homme et seul le cas de Shane est évoqué par Rick. Bien qu'en conflit avec Hershel à cause de la grange pleine de zombie, celle-ci n'ira pas plus loin que la simple dispute. L'auteur ne laisse plus de place au doute, l'humanité est bel et bien anéanti et les chances de survie son vraiment mince comme le prouve leur première installation dans le lotissement clôts dans lequel tout le monde était mort.

Charlie Adlard qui se retrouve désormais tout seul pour faire les dessins, assure comme un chef et dessine des décors ainsi que des zombies vraiment culte et décharné. Son découpage à la limite de ceux utilisé au cinéma aide grandement à l'immersion dans cet univers qui s'enrichie lentement mais surement au fil des pages. Il apporte un soin tout particulier au zombie et détail à la perfection les émotions humaines pour rendre le récit de Kirkman encore plus intense et émotionnel.

La première rencontre avec Tyreese - © Delcourt
La première rencontre avec Tyreese - © Delcourt

Seul bémol, si l'on a découvert la série avant les comics, on peut savoir que le récit de la BD ne passe pas par quatre chemins et fonce droit à l'essentielle là où la série prend le temps d'installer le récit et l'histoire des personnages les rendant très attachant. Par exemple, dans la série, l'histoire d'amour de Glenn et Maggie se créer au fil des épisodes et c'est presque au terme de la saison 2 qu'ils s'avouent finalement leurs flammes respectives alors que dans le tome 2, Glenn raconte à Maggie que l'un de ses regrets c'est qu'il ne pourra plus jamais baiser et là Maggie lui répond : Tu veux qu'on baise ? Quelques pages après, Hershel les surprend au lit et Maggie lui balance qu'ils sont amoureux et Glenn refuse même de quitter la ferme d'Hershel avec Rick et son groupe pour rester avec les Greene restant.

C'est dommage pour le lecteur puisque tout va trop vite tandis que pour le spectateur c'est l'idéal puisque c'est plus immersif et sa aide à l'attachement des personnages.

Pour finir, le tome 2 de The Walking Dead se veut être une sorte de pont avant le lancement de l'intrigue que souhaite réellement raconter Kirkman, le tout sublimé par les dessins de Adlard et mis en page avec brio par Delcourt qui met admirablement en valeur l’excellent et saisissant travail des deux artistes.

16/20
Les Plus
  • Une histoire pleine de suspense
  • Pas mal de surprise même si on a vu la série
Les moins
  • Ne pas regarder la série TV avant de lire le comics
  • Un rythme trop rapide qui manque de réalisme
Cette vie derrière nous est une sorte de pont entre l'épidémie zombie et le but réel de l'auteur : raconté l'histoire de l'humanité en proie à un fléau qui le dépasse totalement. Néanmoins l'histoire reste très intéressante et les dessins de Charlie Adlard aide grandement à ce succès.
Greg


Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis


Commentaires

Facebook

Disqus

comments powered by Disqus